Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Témoignage : de l'admission postbac à une L3 ...

Témoignage : de l'admission postbac à une L3 en sociologie

14 Janvier 2011 à 00h00 | | 0 avis

Témoignage : de l'admission postbac à une L3 en sociologie

Iris était sur le point de passer son bac L. Passionnée par le sport et les arts, c’est sur une licence de sociologie que son choix c’est pourtant porté lors du moment de renseigner ses vœux sur admission postbac !

Une passion : le sport

Iris se souvient d’admission postbac comme d’une période assez nébuleuse. Que choisir ? Comme beaucoup de lycéens, elle n’avait aucun projet professionnel précis. « On m’a conseillé de faire la liste de ce que j’aimais faire » raconte-t-elle. « Avec le handball en tête de liste, et alors que j’avais passé mes deux dernières années de collège en section sport étude, on m’avait conseillé de faire une licence STAPS ». Mais Iris ne voulait pas rendre la pratique du sport, un véritable plaisir, une obligation professionnelle qui aurait pu devenir pesante.


Un goût prononcé pour les arts déterminant pour ses voeux d'Admission Post Bac

On lui proposa donc de choisir un parcours artistique étant donné qu’elle passait un bac L avec en option l’histoire des arts. « Sauf que ma sœur, qui avait passé ce même bac et était en dernière année de licence de lettres et arts, me le déconseilla.

Elle se rendait déjà compte de la difficulté de se forger un parcours professionnel dans un cursus qui n’a pas de véritable débouché. »

Rétrospectivement, Iris ne regrette pas ce non choix. « Surtout lorsque je vois comment ma sœur galère encore aujourd’hui avec son master en poche ! »


Passer des concours ?

« J’aime les enfants, j’eus donc dans l’idée de faire une licence quelconque pour passer le concours de professeur des écoles. La sociologie est un bon moyen d’accès à ce type de formation… »


Depuis admission postbac…

3 ans plus tard, son projet professionnel a évolué. Iris n’a plus envie de devenir professeur des écoles.

Passionnée par la sociologie du travail, elle voudrait exercer dans les ressources humaines. Elle refait cette année sa L3, après avoir échoué à ses UE de statistiques.

Iris rit en disant : « J’aurais dû plus me renseigner sur le contenu de la licence… j’aurais peut-être choisi autre chose si j’avais su qu’il fallait que je fasse des maths ! » Néanmoins, elle ne regrette pas son choix, même si l’avenir reste incertain.

Elle vient d’apprendre que le master pro auquel elle aspire accepte en priorité les détenteurs de bts…

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis