Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Le système de compensation des universités fr...

Le système de compensation des universités françaises

Dans nos cursus universitaires français, l'année scolaire est découpée en deux semestres. A la fin de chaque semestre, une (ou plusieurs) épreuve(s) dans chaque matière a lieu. Certaines matières peuvent être regroupées en UE (Unités d'Enseignement). Pour qu'une UE soit validée, la moyenne de toutes les matières qui la compose doit être supérieure ou égale à 10.

31 Janvier 2012 à 16h26 | | 20 avis

Le système de compensation des universités françaises

 Le système de compensation 

Certaines universités pratiquent le système de compensation, c'est-à-dire que les deux semestres peuvent se compenser pour la validation d'une année universitaire. Il suffit alors que la moyenne des deux semestres soit supérieure ou égale à 10 pour permettre la validation de l'année. En clair, si au premier semestre vous avez obtenu une moyenne de 08.5 et qu'au deuxième semestre vous avez eu une moyenne de 12 alors votre année est validée car la moyenne des deux semestres est supérieure à 10.

La compensation peut aussi se faire à l'intérieur d'une UE. Si une UE comporte trois matières, on calcule la moyenne des notes de ces trois matières. Si cette moyenne est supérieure ou égale à 10, alors l'UE est validée.


 

Les cas de non-validation

 

Lorsque qu'une année n'est pas validée, les UE de chaque semestre dont les notes sont égales ou dépassent 10 restent acquises. Elles ne sont donc pas à repasser l'année suivante. Ainsi, les étudiants peuvent se concentrer sur les matières dans lesquelles ils ont des difficultés.

En cas de non validation d'un seul semestre (moyenne infèrieure à 10), le passage en année supérieure est possible. Il est alors nécessaire de suivre les cours des deux années conjointement, uniquement pendant la période du semestre raté et pour les matières dont les notes n'atteignent pas 10. Pour valider l'année en cours, il est alors indispensable de valider le semestre repassé.

Il est souvent difficile de suivre les deux années en même temps. Il faut donc bien réfléchir avant de s'engager dans l'année suivante car un redoublement peut être une bonne solution dans certains cas.


 

Les cas de non-compensation

Certaines universités ne pratiquent pas ce système de compensation. Ainsi, dans certains cursus, il est nécessaire d'obtenir une moyenne supérieure ou égale à 10 dans chacun des deux semestres. Une moyenne inférieure à 10 sur un des deux semestres entraîne la non-validation de l'année en question. Un redoublement est alors inévitable.

Pensez à vous renseigner sur le système de notation avant de vous inscrire dans un cursus universitaire. Selon le système choisi par l'université, votre choix entre plusieurs établissements pourrait être facilité.

Les avis sur cet article
sabined

20 / 20

Avec la loi sur l'autonomie des universités, ce dispositif sera difficile à mettre en place au niveau national
Par

sabined

- le 31 Janvier 22h41
sandrine8586

20 / 20

je l'espère également
Par

sandrine8586

- le 31 Janvier 22h10
Plus de commentaires
Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis