Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Suppression du menu sans porc dans les cantines...

Suppression du menu sans porc dans les cantines des écoles de Chalon

C’est la nouvelle qui fait grand bruit depuis lundi 16 mars. Le maire UMP de Chalon-sur-Saône vient d’annoncer la suppression des menus sans porc à la cantine des écoles dès la rentrée scolaire 2016, en invoquant le principe de laïcité.

17 Mars 2015 à 09h25 | | 0 avis

menu, substitution, porc, cantine, école, élèves, Chalon

Fini les menus de substitution pour les élèves qui ne mangent pas de porc à Chalon-sur-Saône, les cantines serviront dès la prochaine rentrée des menus uniques aux enfants. Une décision prise par le maire UMP mais qui n’est pas inédite.

Les élèves des écoles de Chalon-sur-Saône n’auront plus de menus de substitution

Dans plusieurs communes des départements de la Sarthe, de la Gironde ou encore de l’Oise les maires ont d’ores et déjà supprimé tous les menus de substitutions au nom de la laïcité. Les parents des quelques 3 800 élèves de Chalon-sur-Saône ont reçu une lettre de leur maire, Gilles Platret, associée au formulaire d’inscription aux cantines scolaires pour la rentrée 2016 leur indiquant la suppression de ces menus.

Comme l’indique le JSL, cela faisait 31 ans que les cantines proposaient des menus de substitution dans la commune à partir du moment où le menu principal contenait du porc. Le maire a expliqué son choix au journal : « il est indispensable de revenir à une pratique exigeante du vivre-ensemble. Cela passe par une séparation de la sphère publique et de la sphère privée. En cet effet, l’offre de restauration ne peut pas prendre en compte des considérations religieuses. Proposer un menu de substitution dès lors que du porc est servi, c’est opérer une discrimination entre les enfants, ce qui ne peut être accepté dans le cadre d’une République laïque. Les cantines scolaires de Chalon doivent redevenir des espaces de neutralité ».

Une décision qui devrait faire parler d’elle alors que le gouvernement tente d’apaiser les tensions qui règnent au sein de l’Ecole, exacerbées par les attentats de Paris de janvier. Alors que le ministère de l’Education nationale souhaite transmettre au mieux les valeurs de la République dans un climat d’apaisement, ce genre de décisions risque de ne pas faciliter la mission des écoles.

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis