Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Quelle est la situation professionnelle des dip...

Quelle est la situation professionnelle des diplômés de 2011 ?

Une étude de l’APEC (Association Pour l’Emploi des Cadres) nous donne les chiffres qui concernent l’insertion professionnelle des jeunes fraîchement diplômés de Bac +4 et plus. MediaEtudiant vous en fait un compte-rendu.

14 Novembre 2012 à 10h58 | | 0 avis

Quelle est la situation professionnelle des diplômés de 2011 ?

La recherche

  • La durée moyenne de recherche est de 2 mois.
  • En ce qui concerne les trois principaux moyens qui leur permettent de trouver un emploi : annonce sur internet, embauche après un stage ou recours à son réseau de relation.
  • 28% des jeunes diplômés qui ont trouvé leur premier travail l’ont trouvé en répondant aux offres d’emploi principalement sur internet.
  • Le dépôt de CV sur internet et les candidatures spontanées ont marché pour plus d’un quart d’entre eux.
  • 20% des jeunes diplômés se sont vu proposer un emploi après un stage.
  • Concernant le nombre de CV envoyés avant d’avoir une réponse positive, plus d’un tiers d’entre eux déclare en avoir envoyé 10 ou moins, 23% disent en avoir envoyé entre 11 et 30. Il y a quand même 11% des jeunes diplômés qui déclarent ne pas envoyer de CV.


L’emploi

  • Ils sont 56% à disposer d’un CDI et sont 63% à devenir cadre.
  • Les rémunérations augmentent légèrement par rapport à l’année dernière. Le salaire annuel brut moyen est de 27 900 euros (+ 200 euros).
  • Les diplômés à Bac +4 sont ceux qui occupent les emplois les moins conformes à leur formation. Ils sont 25% à déclarer occuper un job purement alimentaire et sont 45% à déclarer que l’emploi qu’ils occupent est en dessous de leur qualification.


Les diplômes

  • Pour ce qui est de l’insertion professionnelle, les disciplines les plus demandées sont : l’informatique, les télécommunications, le multimédia, l’ingénierie généraliste, la métallurgie, le génie civil, le BTP mais également le médical, vétérinaire, pharmacie, paramédical et le social.
  • A l’inverse, les diplômés de physique, chimie, biologie, géologie et économie ont plus de difficultés à s’insérer dans le monde de l’emploi.
  • Le diplôme qui a le plus de succès est toujours celui des ingénieurs. Ils ont, en effet, le taux d’emploi le plus élevé : 80% d’entre des diplômés de 2011 sont en emploi. Pour ce qui est des universitaires, par contre, ils sont nettement moins favorisés ; un quart d’entre eux n’ont pas encore occupé un premier emploi.
  • Plus le niveau de diplôme est élevé, plus l’insertion professionnelle est bonne. Les Bac +6, +7 ou +8 sont ceux qui s’insèrent le mieux, ils sont 80% à avoir trouvé un emploi dans l’année qui suit leur diplôme. Pour ce qui est des Bac +4, ils sont 62% à être en emploi.


Les diplômés

  • 71% des jeunes diplômés ont trouvé un emploi dans l’année qui suit leur diplôme. C’est exactement le même chiffre qu’en 2011.
  • 90% d’entre eux se disent satisfaits de l’emploi qu’ils occupent.

Source: Apec

 

Crédit photo: © FotolEdhar 

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis