Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Faire une sieste au cinéma : vous l'avez rêv...

Faire une sieste au cinéma : vous l'avez rêvé, des étudiants l'ont fait !

Des étudiants génevois ont mobilisé un cinéma pour créer un lieu de repos le temps de la pause du midi.

14 Mai 2014 à 17h10 | | 0 avis

Faire une sieste au cinéma : vous l'avez rêvé, des étudiants l'ont fait !

Créer un business réel

La sieste était votre meilleure ennemie quand vous étiez petit mais aujourd’hui, vous ne faites que penser à elle sans pour autant trouver l’endroit où la pratiquer. Quand on est étudiant ou employé, le temps manque souvent pour rentrer chez soi. Avec un trajet aller domicile-travail de 34 minutes en moyenne pour Paris et 19 minutes pour la province, il n’y a rien d’étonnant à ce que l’on cherche à dormir ailleurs qu’à la maison. Ce constat a été réalisé par quatre étudiants de la Haute École de Gestion de Genève qui ont reçu de leur professeur la mission de créer un business « réel », une affaire qui fonctionnerait au moins une fois.


Faire d’un cinéma un lieu de repos

Selon La Tribune de Genève, Domingos, Olivier, Julien et Gabrielle ont donc choisi de miser sur la sieste et se sont associés avec le Ciné 17. « Nous avons décidé de proposer un lieu de détente en plein centre-ville. En termes de localisation, c’est parfait. De plus, les sièges sont inclinables, on se sent comme dans un lit! ». Les étudiants ne s’y sont pas trompés : la première séance a vu arriver une quinzaine de clients. Clients, oui car que ce soit pour y voir un film ou pour y dormir la place n’est pas gratuite. «Le prix des entrées doit encore être défini, pour l’instant c’est 2 fr. (1.64€) pour 10 minutes, détaille Domingos. Mais notre but est de démarcher à plus large échelle avec un système d’abonnement ou de forfait financé par les entreprises pour leurs employés. Une commission sera reversée à Ciné 17.»

Une sieste jugée tout de même un peu trop courte par les clients âgés de 35 ans en moyenne et qui travaillent à proximité. L’un d’eux, Olivier précise même : « J’aurais aimé qu’on me donne des techniques de relaxation, pour m’endormir plus facilement. Je retenterai l’expérience, c’est un bon moment de détente.» Il faut dire que les moyens sont là pour satisfaire la demande de confort : lumière tamisée et apaisante, boules-quies fournies en plus de l’insonorisation du cinéma. Tout est là pour s’assurer un agréable envol pour le pays imaginaire. Les organisateurs ont également la tête dans les nuages et pensent déjà à une seconde séance, version longue cette fois.

 

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis