Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Sid Ahmed Ghlam : le terroriste présumé aurai...

Sid Ahmed Ghlam : le terroriste présumé aurait falsifié des documents officiels pour intégrer l'université

Jeudi 23 avril, on vous informait de l’attentat déjoué par hasard à Paris dimanche 19 avril dernier. Sid Ahmed Ghlam, le jeune algérien âgé de 24 ans, soupçonné d’avoir voulu attaquer au moins deux églises du Val-de-Marne aurait également falsifié des documents officiels afin d’entrer à l’Université Pierre et Marie Curie (UPMC) de Paris.

27 Avril 2015 à 13h20 | | 0 avis

sid ahmed ghlam, terrorisme, Algérie, Université, étudiant

Un étudiant discret et normal …

L’étudiant Sid Ahmed Ghlam, aurait été décrit par ces camarades et son entourage comme quelqu’un de discret et de normal, ses voisins ne l’avait d’ailleurs pour la plupart, jamais croisé dans l’immeuble.

Néanmoins, l’université dans laquelle ce jeune étudiant de 24 ans été inscrit révèle aujourd’hui qu’ « en décembre 2014, il a été demandé de traduire l’intéressé devant la section disciplinaire pour présomption de falsification de documents administratifs officiels en vue de son inscription à l’UPMC ».

… qui n’allait plus en cours et qui avait falsifié ses bulletins de notes

Le jeune qui été alors inscrit à l’université depuis septembre 2014, en troisième année de licence sciences et technologies santé mention électronique énergie, électrique, automatique, ne se présentait plus en cours depuis octobre 2014. « Il ne s’est pas présenté aux examens en décembre 2014 » précise ainsi l’université.

96 heures de garde à vue, prolongeable jusqu’à samedi

Entre novembre 2011 et juin 2013, Sid Ahmed Ghlam était scolarisé à Supinfo, une école d’informatique de Paris, qu’il a quitté avant la fin de son cursus.

Etant donné la gravité des faits qui sont reprochés à cet étudiant sa garde à vue a pu être prolongée de 24 heures supplémentaires, une mesure exceptionnelle autorisée par la loi avec le « risque sérieux de l’imminence d’une action terroriste en France ». 

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis