Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Séquence nostalgie : les jouets de notre enfance

Séquence nostalgie : les jouets de notre enfance

Les jouets… Souvenez-vous comme ça nous rendait fous quand on passait devant un magasin de jouets et que nos parents ne voulaient pas nous laisser y entrer ! Alors, quand on arrivait à les faire craquer, c’était la fête ! Aujourd’hui, MédiaEtudiant vous fait une petite liste non-exhaustive des jouets qui ont marqué notre enfance.

23 Novembre 2012 à 15h11 | | 0 avis

Séquence nostalgie : les jouets de notre enfance

Les Playmobil

Le classique parmi les classiques ! Tout le monde a joué aux Playmobil ! Ces petites figurines et leurs accessoires sont apparus dans les années 1970 en Allemagne. Dans l’univers Playmobil, il y a les adultes (hommes et femmes), les enfants et même les bébés. Et autour d’eux, des tonnes d’accessoires qu’ils peuvent utiliser avec leurs mains en forme de crochet (un peu perturbantes, les mains d’ailleurs). Et le truc qui était cool, c’est qu’on pouvait leur enlever leurs cheveux… Enfin, moi je trouvais ça cool…

 


Les Polly Pocket

Le principe des Polly Pocket était simple mais génial. Faire des toutes petites poupées et la maison de poupées qui allait avec. La maison de poupée tenait à peu près dans la main. C’était minuscule, plein d’accessoires, bref c’était trop mignon. A l’origine, la poupée Polly Pocket faisait 1,2 cm mais, à partir de 1999, Mattel a racheté l’entreprise qui les faisait et les poupées peuvent désormais faire jusqu’à 10 cm. C’est un peu moins rikiki et ça perd en mignonnitude mais bon, c’est le progrès !

Regardez comme elles sont contentes de leurs mini poupées !


Nerf

Alors, les fusils Nerf, c’est la joie de se tirer dessus et de jouer à la guerre sans trop se faire mal. En effet, les projectiles sont en mousse. Et comme dans tous fusils à projectiles, on perdait tout le temps les « balles »… Donc, au bout d’un moment, nos parent,s qui n’en pouvaient plus, ne voulaient plus nous acheter de recharges. Et un Nerf sans munition, c’est juste trop triste.

Une pub pour Nerf (35 cartouches bon sang, mais quand s'arrêteront-ils ?)

 


Barbie

La poupée Barbie c’est LE cadeau que reçoit toute fille à un moment donné de son enfance (ou même plus tard si on devient un collectionneur fou). Cette grande blonde, ultra mince aux longs cheveux blonds a tout fait dans sa vie : docteur, enseignante, hôtesse de l’air, vétérinaire, etc. Sa célébrité ne baisse pas. Pour preuve chaque seconde, 2,5 Barbie sont vendue dans le monde, ce qui fait 80 millions de poupée par an.

Une publicité qui a beaucoup vieilli :

 


Le Slinky (ou Ondamania)

Le Slinky, c’était un jouet en forme de ressort qui avait la capacité géniale de descendre les escaliers ou d’autres trucs en pente. Il y avait deux types de Slinky : celui en métal, l’original, et celui en plastique. Celui en métal n’était pas très joli mais c’était le champion des descentes d’escaliers. Celui en plastique était décoré de couleurs chatoyantes mais s’abîmait tellement vite qu’à un moment, ils ne descendait plus rien et on était triste. Et à chaque fois, on se faisait arnaquer par les couleurs arc-en-ciel du Slinky en plastique et on en rachetait un. Les enfants sont nuls, ils ne tirent aucune conséquence de leurs expériences. 

Une très vieille pub mais la chanson est entraînante et le tapis dans l'escalier de toute beauté :

 

 


Retrouvez nos séquences nostalgie :

Vigane Blakaj

Crédit photo: © pakiwa

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis