Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Le secteur le plus touché par les virus inform...

Le secteur le plus touché par les virus informatique est l'enseignement supérieur

Une étude de Palo Alto Network montre que  le secteur de l’enseignement supérieur est le plus visé par les virus informatiques. Des attaques de plus en plus fréquentes et des virus beaucoup plus sophistiqués.

18 Janvier 2015 à 14h07 | | 0 avis

enseignement supérieur,virus,attaque,informatique,virus informatique,université,santé,institutions d\'état,secteur

L'enseignement supérieur plus touché par les virus devant les institutions gouvernementales

Palo Alto Network s’est chargé de mesurer les tendances de cyber-attaque de ces derniers temps. Mais attention aux apparences, la principale cible n’est pas celle à laquelle on aurait pensé en premier. En effet, des experts de l’unité 42 ont essayé de savoir qui était attaqué par les virus informatiques et comment. Leur étude en octobre 2014 portait sur plus de six millions de sessions infectées dans différents domaines, pour plus de 80 états. Il est apparu que l’intensité et la nature des attaques variait selon les secteurs touchés mais un élément est irréfutable, l’enseignement supérieur est beaucoup plus touché que les autres domaines.

L’enseignement supérieur reçoit de plus en plus d’attaques sophistiquées

Ce secteur comptabilise plus d’attaques quotidiennes que le secteur de l’hôtellerie, de la finance et des institutions d’Etat réunis. Contrairement à ce que l’on aurait pu penser, les institutions gouvernementales ont eu un nombre limités d’attaque comparé au domaine de la santé par exemple. Cependant l’enquête dresse uniquement le bilan des attaques reçues. Des attaques qui sont de plus en plus nombreuses, variées et sophistiquées. Les spécialistes de la cyber-sécurité révèlent également que le premier moyen de propagation des virus informatiques est la messagerie électronique. Un formidable cheval de Troie qui permet à 87% des virus informatiques de parvenir à leur cible, contre 11.8% qui passent par la navigation web. L’étude met également en lumière une tendance déjà constatée, il apparait que 90% des fichiers malveillants sont des .EXE . C’est environ 80% des entreprises ou institutions de l’enquête qui ont été touchées par ce genre de virus.

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis