Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Scandale au Canada : 13 élèves en faculté de...

Scandale au Canada : 13 élèves en faculté dentaire suspendus

Ce lundi 5 janvier, l’université de Dalhousie, à Halifax (Canada) a suspendu treize de ses étudiants pour des faits de « propos sexistes » et d’« incitation à la violence sexuelle ». Au mois de décembre, quatre professeurs de cette université avaient déjà demandé leur suspension.

06 Janvier 2015 à 11h00 | | 0 avis

canada,sexisme,sadomasochiste,université,halifax,suspension,radiation,faculté dentaire,facebook,sexisme,

Suspendus pour « sexisme » et « incitation à la violence sexuelle »

Treize étudiants ont été suspendus ce lundi 5 janvier à l’université de Dalhousie au Canada pour des faits d’« incitation à la violence sexuelle » et « propos sexistes » selon l’Agence France Presse. Les faits se sont déroulés via le réseau social Facebook, sur un groupe fermé depuis, dans lequel ces étudiants ont proposé de voter pour les étudiantes avec qui ils voudraient avoir une relation sadomasochiste. Puis s’en sont suivis des commentaires sexistes. Richard Florizone, président de l’université, juge ses propos « offensants et dégradants ». Le recteur de la faculté dentaire, Thomas Boran, souligne que ce type de comportement « n’est pas tolérable ».

Suite à ces faits les treize étudiants en faculté dentaire « ont été suspendus de toute activité clinique » dans le but d’« assurer un environnement sain et favorable » explique Richard Florizone, aussi bien pour les personnes en soins mais aussi pour les étudiants et étudiantes du même programme.

Une radiation de la profession est envisageable

Si pour le moment ces étudiants peuvent toujours participer aux cours à l’université, ils pourraient, à la suite d’un examen complet de cette affaire, être exclus et radiés de la profession. Cette décision découle de la plainte, d’étudiantes et de quatre professeurs, pour un comportement contraire à la politique sur le harcèlement sexuel de l’université.

Ce cas n’est pas unique dans cette université mais relève « d’une question de société compliquée » indique le président de l’université. En attendant de connaître leur sort, une enquête en interne, au sein de l'université, est en cours.

digiSchool a selectionné pour vous
Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis