Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Témoignage: "j'ai sacrifié ma carrière sport...

Témoignage: "j'ai sacrifié ma carrière sportive aux études"

Sacrifier sa carrière naissante de rugbyman à ses études de médecine, c'est le choix que Jean a fait. MediaEtudiant est allé à la rencontre de cet étudiant qui sait ce qu'il désire et quels sont ses objectifs de vie, quitte à renoncer à sa passion: le rugby.

15 Mai 2011 à 00h00 | | 0 avis

Témoignage:

Choix entre sport et études: Une vie orientée vers le sport

"Aussi longtemps que je m'en souvienne ma vie a toujours été ponctuée par des entrainements de rugby (jusqu'à 4 par semaine) et des matchs le week-end, pour le plaisir avec mes amis ou lors de compétitions avec mon club.

En résumé tout chez moi tournait autour de ma passion, que ce soit mes loisirs, mon cercle amical entièrement lié au sport ou encore l'organisation de ma famille qui s'adaptait à mes obligations et mon rythme sportif.

J'ai vécu de cette façon jusqu'à la terminale, à l'issue de laquelle j'ai obtenu un bac S.


Sport ou études: le dilemme

C'est d'ailleurs cette année que tout a basculé quand un grand club m'a offert de m'intégrer à son équipe "espoir". Mon rêve étant de devenir médecin, le plus gros dilemme de mon existence s'est présenter à moi: entamer une carrière de professionnel du rugby (ma passion) ou faire des études de médecines pour devenir médecin (mon rêve).

J'ai alors passé plusieurs semaines à peser le pour et le contre.


Choisir entre poursuivre ses études ou sa passion: Le choix final

Mon choix s'est finalement porté sur les études, car en y réfléchissant bien, en sport une blessure est vite arrivée tandis que le savoir est un acquis plus "sécurisé".

Avec le recule je ne regrette pas mon choix, même si, déstabilisé par cette épreuve, j'ai échoué à ma première année de médecine. Cette année je suis plus confiant, j'ai réussit à trouver un bon  rythme scolaire en conservant le rugby avec mes copains comme un bon loisir pour évacuer le stress et la pression.

A tous ceux qui auraient le même choix que moi à faire, il n'y a pas de choix idéal, à eux de voir ce qu'ils veulent vraiment."

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis