Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Une réforme des licences pour 2014

Une réforme des licences pour 2014

Geneviève Fioraso, ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche a présenté lundi ces projets pour refonder le systèmes des licences. Le but de cette réforme est de proposer une spécialisation plus progressive.

15 Janvier 2013 à 14h58 | | 1 avis

Une réforme des licences pour 2014

Des nouvelles licences

Lundi dernier, la ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, Geneviève Fioraso, a présenté les grandes lignes du projet de loi concernant les licences. La ministre souhaite que des nouvelles licences avec une spécialisation plus progressive soient mises en place dès la rentrée 2014. Geneviève Fioraso s’inspire du modèle anglo-saxon des « collèges anglais » et évoque « la constitution d’un projet personnel sur la base d’une spécialisation progressive des études ».

« On veut qu’au moins les deux premières années soient davantage pluridisciplinaires », explique la ministre. Cette réforme permettrait aux étudiants de se réorienter en cours de licence sans perdre une année car aujourd’hui, « trop peu d’étudiants obtiennent une licence en trois ans », ajoute Mme Fioraso.


Favoriser la pluridisciplinarité

Outre cette spécialisation progressive des études, la ministre de l’Enseignement Supérieur souhaite favoriser les licences pluridisciplinaires et ceci afin de créer des parcours personnalisés. Mais de nombreux enseignants-chercheurs n’approuvent pas ce projet. Selon eux, la pluridisciplinarité dévaloriserait les contenus d’enseignement.

Ce qui reste encore bien mystérieux, c’est la manière dont seront financées ces réformes. La ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche propose de réorganiser et de mutualiser certaines licences.

 

Crédit photo: © Andres Rodriguez

Les avis sur cet article
nénette

20 / 20

Les licences actuelles ne sont pas adaptées au monde de l'entreprise car trop théoriques. Ce ne sont pas les enseignants chercheurs qui galèrent pour trouver du travail.
Par

nénette

- le 05 Mars 14h33
Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis