Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Très peu de jeunes managers en France

Très peu de jeunes managers en France

Une étude de Cegos, révélée par le site lemonde.fr, rapporte que les jeunes français qui travaillent ne sont que 23% à être managers. En Allemagne, ils sont 40%. Voici quelques chiffres sur les jeunes européens et le travail.

23 Octobre 2012 à 15h24 | | 0 avis

Très peu de jeunes managers en France

Les jeunes et le métier de cadre

  • En France, seuls 23% des jeunes qui travaillent sont managers contre 45% des Britanniques ou 40% des jeunes Allemands. La moyenne européenne est de 35%, c’est donc en France que la proportion de jeunes managers est la plus faible.
  • Dans tous les pays européens, l’inégalité homme/femmes est flagrante. 40% des jeunes hommes ont une fonction de management contre 27% des femmes.
  • Le métier de cadre n’intéresse pas beaucoup les jeunes d’Europe. En effet, ils ne sont que 15% à souhaiter exercer des responsabilités managériales. En France, ce chiffre monte à 21%, en raison peut-être de la difficulté de réaliser ce souhait.


Les aspirations des jeunes Européens

  • La priorité des jeunes Européens est la vie de famille (pour 86% d’entre eux), vient ensuite le travail (59%). Pour les jeunes Français l’écart est encore plus grand, ils sont 90% à privilégier la vie de famille lorsque le travail est relégué à la troisième place (51%) juste après les amis (55%).
  • Pourquoi travailler ? A cette question les jeunes Français répondent « pour avoir un revenu » à 93% (83% des européens). Lorsque 54% des Allemands évoquent le fait de « développer ses compétences », les jeunes de France ne sont que 40% à déclarer cela. Enfin le motif d’« être reconnu par son entourage », cité par 25% des Allemands, ne l’est que par 10% des Français.
  • Ce qui attire le plus dans un emploi ? La stabilité, citée par 42% des Français, 43% des Espagnols et 39% des Allemands. Chez les jeunes Français, la rémunération n’arrive qu’en deuxième position avec 39%. Temps de crise oblige, avoir un emploi, c’est déjà ça…


Les jeunes européens et l’entreprise

A la question « Quelles sont les raisons qui vous pousseraient à quitter votre entreprise ? », 41% des jeunes Européens citent « le niveau de stress élevé », 39% « la dégradation de l’ambiance au travail » (49% des Français) et 38% « l’évolution insuffisante de la rémunération ». Ce dernier point est évoqué par 51% des Français.

 

Crédit photo: © goodluz

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis