Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

A Oxford, les étudiants rejettent massivement ...

A Oxford, les étudiants rejettent massivement le boycott d'Israël

Pour protester contre la politique israélienne en Palestine, l’Union des Etudiants d’Oxford voulait boycotter les produits et artistes de l’Etat Hébreu. Les étudiants ont finalement voté contre, nous rapporte le Figaro.

01 Mars 2013 à 10h13 | | 0 avis

A Oxford, les étudiants rejettent massivement le boycott d'Israël

Pas de boycott mais des échanges

L'Union des Etudiants d'Oxford avait proposé une mention de boycott des produits et artistes israéliens aux 20 000 étudiants de l'Université. Finalement, ils se sont majoritairement prononcés contre, mercredi soir, lors d'une réunion du conseil. 70% se sont exprimés en opposition au boycott.

Les représentants de collèges universitaires ont également fait largement savoir qu'ils ne souhaitaient pas appliquer cette motion, avec 69 voix contre. 10 personnes ont voté en faveur du boycott et 15 ne sont abstenues. 

David J. Townsend, président de l’Union des étudiants d’Oxford, a expliqué au Huffington Post que son but était avant tout de lancer un débat approfondi sur le sujet et de permettre à chacun d'exprimer ses opinions. "Malgré les désaccords, j’espère voir les différentes opinions se rejoindre dans un esprit de bonne volonté pour tourner la page du boycott" a-t-il déclaré. 
De son côté, L’Union des étudiants juifs s’est dite "ravie de la décision des étudiants de vouloir échanger avec Israël, ses idées et son peuple, plutôt que de choisir le boycott."


Respecter le droit international

Article initialement publié le 26 février 2013

L’OUSU, l’Union des Etudiants d’Oxford a proposé une motion visant à boycotter les produits et artistes israéliens. Le but de cette motion est de protester contre la politique d’Israël envers le peuple palestinien, elle indique : « Nous avons une responsabilité morale pour combattre l’injustice ». L’OUSU demande donc le boycott des exportations israéliennes comme les fruits et légumes ou les produits de beauté. Elle appelle également à perturber les manifestations culturelles qui impliquent des artistes israéliens. Elle condamne également les entreprises anglaises qui font des affaires avec Israël.

L’OUSU se joint ainsi à « certaines organisations palestiniennes qui ont appelé à un mouvement de boycott, de désinvestissement et de sanctions contre Israël jusqu’à ce que l’Etat respecte le droit international ».


Une décision polémique

Cette motion ne fait pas l’unanimité parmi les étudiants d’Oxford. Durant 2 semaines, des débats ont été organisés par l’Union des Etudiants d’Oxford. Un de ces débats a d’ailleurs dégénéré lorsque George Galloway, un député britannique, a refusé de débattre avec un étudiant israélien, l’homme politique expliquant « ne pas reconnaître Israël et donc ne pas souhaiter débattre avec des Israéliens ».

Un autre étudiant dit être inquiet car, selon lui, « Le boycott va à l’encontre de toutes les idées qu’Oxford défend. L’idée que nous n’allons pas lire vos livres ou écouter vos arguments parce que vous êtes de telle nationalité est ridicule ».

En tous cas, c’est mercredi que cette motion sera votée.

 

Crédit photo: © gb27photo 

 

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis