Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

L'université d'Oxford s'excuse après la discr...

L'université d'Oxford s'excuse après la discrimination d'un étudiant

En janvier, un étudiant de 26 ans attaquait l’université de Saint Hugh’s, appartenant à celle d’Oxford pour discrimination. Il accusait le prestigieux établissement de refuser l’accès aux étudiants les plus pauvres. L'Université a finalement avoué la discrimination au tribunal, nous apprend le Figaro. 

19 Février 2013 à 10h16 | | 0 avis

L'université d'Oxford s'excuse après la discrimination d'un étudiant

Les excuses d'Oxford

Mise à jour du 19 février 2013 - L'Université d'Oxford a avoué qu'elle avait effectivement fait preuve de discrimination financière lors des admissions. La directrice Jane Elizabeth Sherwood a également fait ses excuses auprès de Damien Shannon pour avoir menti dans une précédente audition. En effet, elle avait défendu l'établissement en prétendant que 2 autres universités procédaient également à des "tests de richesse", sur la base de preuves falsifiées. 

Le juge devra encore déterminer si les droits de l'Homme ont été violés. Selon Damien Shannon, cette discrimination va à l'encontre du droit à l'éducation, établit par la Convention Européenne des Droits de l'Homme.


Des étudiants choisis selon leur richesse ?

Article initialement publié le 21 janvier 2013 - Damien Shannon, un étudiant de 26 ans, attaque l’université de Saint Hugh’s, qui appartient à Oxford. La raison ? Selon lui, l’établissement ne sélectionne pas ses étudiants sur leur mérite mais plutôt sur leur richesse. Ainsi, il n’aurait pas été autorisé à s’y inscrire car il ne pouvait justifier assez de fonds pour couvrir les frais de scolarité, soit à peu près 15 000 euros. De plus, l’université ne prend pas en compte les futurs gains des étudiants qui auraient un petit boulot en plus de suivre leurs cours.


Une décision discriminatoire

Damien Shannon ne pourra donc pas suivre ses cours d’économie car il ne peut justifier des 12 900 livres (15 000 euros) de frais de scolarité et de vie. Il explique, « Selon moi, le but de ces conditions financières d’entrée est de sélectionner les étudiants sur base de sa richesse et d’exclure ceux qui n’en ont pas. Le fait de demander des preuves de l’existence de fonds (…) a un effet discriminatoire ».

De son côté, l’université de Saint Hugh’s ne nie pas les faits. Selon l’établissement, la vérification de la santé financière des étudiants permet de s’assurer qu’ils seront capables de suivre leurs cours sans souffrir de difficultés financières et sans stress. De plus, l’établissement explique qu’il y a trop d’inscriptions dans certains cours et que, par cette sélection, il veut s’assurer que les élèves inscrits les suivront bien.

Quoi qu’il en soit, cette histoire met en évidence la difficulté qu’ont les étudiants anglais à poursuivre des études supérieures à la suite des réformes de 2010 qui ont vu les frais de scolarité augmenter de manière considérable.

 

Crédit photo: © gb27photo

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis