Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Orientation : du bac au master, des positionnem...

Orientation : du bac au master, des positionnements différents

07 Février 2011 à 00h00 | | 0 avis

Orientation : du bac au master, des positionnements différents

Les futurs bacheliers de l’année ne sont pas les seuls à être en pleine période d’orientation. Ils sont d’ailleurs seulement à l’aube d’une réflexion permanente sur leurs études.

Orientation : parcours fléchés ?

Une fois entré dans le circuit des études supérieures, la remise en question du parcours doit être permanente pour évoluer en fonction d’envies, de révélations vis-à-vis d’une ou plusieurs matières suivies, ou pour se replacer en fonction de l’évolution d’un parcours professionnel qui peut changer après des expériences en entreprises. L’orientation est souvent une question d’opportunités. Il ne faut pas rester guindé dans un parcours préétabli en fin de lycée.


 

Des salons pour faciliter l’accès aux informations

Les salons consacrés aux formations supérieures se succèdent donc pour aider au mieux les étudiants à prendre connaissance des multiples options qui s’offrent à eux. Ils s’organisent par secteur d’activité, ou niveau d’étude. Salon pour les carrières artistiques, pour les métiers de la restauration, ou autres, avoisinent les salons généralistes pour l’admission post bac, les niveaux licence ou master. Ce ciblage permet au mieux de répondre aux attentes des étudiants, qui savent alors dans quel salon se rendre, sans avoir à débuter un marathon-salon.


 

Les demandes changent…

Répondre aux demandes, en terme de contenu des formations, est d’autant plus facile dans des salons qui ciblent un niveau d’étude. Les étudiants n’ont effectivement pas les mêmes demandes selon leur situation au sein de l’enseignement supérieur. Si les futurs bacheliers ne savent pas ce qu’ils veulent faire et écument les différents stands des différents salons à la recherche d’idées de voies à suivre, les détenteurs de licence et futurs étudiants en masters, eux, ont des attentes bien précises. D’où une difficulté à s’orienter en master lorsque l’on sait exactement qu’elle tournure donner à son parcours. Car, encore faut-il trouver une formation qui réponde à nos besoins et envies.


 

… mais les problèmes restent

Les étudiants à la recherche d’un master arrivent sur les salons en ayant déjà établi la liste des particularités de la formation qu’ils recherchent. Au risque donc d’écumer tous les stands sans ne rien trouver. Affiner ses attentes est une chose. Rester dans la réalité de ce qui est proposé en est autre chose.

Que l’on soit futur étudiant ou bien installé dans le système, l’orientation reste toujours le même casse-tête. Seuls les problèmes techniques changent, d’un manque à un trop plein de précisions.

 

Lire également :

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis