Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Orientation des jeunes : un écart entre souhai...

Orientation des jeunes : un écart entre souhaits et réalité

C’est à partir de la classe de troisième que la question de l’orientation commence à émerger dans l’esprit des jeunes. Vers quel domaine se diriger après le bac ? Quels sont les métiers d’avenir ? Autant de questions qui n’auront pas les mêmes réponses selon le niveau d’étude et la filière.

31 Juillet 2015 à 11h45 | | 0 avis

orientation, jeunes, lycéens, étudiants, souhaits d\'orientation, v?ux, formation, parcours

En s’appuyant sur les données déclaratives reçues aux résultats des examens (Brevet et Bac), digiSchool a réuni sous forme de tableau les souhaits d’orientation des jeunes selon leur niveau d’étude et leur filière.

Les grandes tendances qui y sont dégagées concernent l’orientation des élèves de Terminale technologique et celle des élèves de troisième.

On constate ici que les Bac STMG sont très réalistes dans leurs choix, ils veulent aller là où il y a du travail (commerce-management ; gestion-finance ; marketing) tandis que les collégiens demeurent très idéalistes. Ils sont en effet 21 % à vouloir se diriger vers les filières artistiques et culturelles.

 

Souhaits d'orientation des jeunes

 

Par ailleurs, en comparant les souhaits formulés par les élèves de troisième et la réalité des étudiants qui sont en BTS, on se rend compte que les idéaux ont bien changé :

 

Orientation Brevet VS BTS

 

On ne retrouve en effet que très peu d’étudiants en BTS dans les domaines de l’art et de la culture (4 %). Ils sont en revanche près de la moitié à avoir intégré une filière de commerce/management.

 

 

On comprend ainsi qu’au collège les élèves ne sont pas réellement conscients des réalités du marché du travail. La prise de conscience n’intervient qu’à partir de la classe de Terminale où ils sont plus informés et disposent ainsi de toutes les cartes en main pour faire le “bon choix” d’orientation.

Comment bien s'informer sur son orientation ?

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis