Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Interview : Odile Beniflah, responsable du site...

Interview : Odile Beniflah, responsable du site Envoiture.fr

Odile Beniflah, diplômée d'ENSIMAG, école d'ingénieur à Grenoble, a connu les débuts du web dans la Silicon Valley en 1994. Après 10 ans aux Etats-Unis, des expériences professionnelles en Belgique, Italie, et Allemagne, elle a récemment lancé le site envoiture.fr en France. Présentation de ce nouveau site de covoiturage et de son parcours sur mediaetudiant.fr...

15 Décembre 2010 à 15h26 | | 0 avis

Interview : Odile Beniflah, responsable du site Envoiture.fr

Présentez-nous Envoiture.fr...

Envoiture.fr, c'est la version française d'un site de covoiturage créé en 2001 par 3 étudiants en MBA de luniversité de Wuerzburg en Allemagne.  Leur objectif était d’aider les étudiants à rentrer chez eux ou à retrouver leur copine le week-end. Voyant les prix du train augmenter, le covoiturage semblait une solution parfaite, offrant à la fois des prix low-cost et la possibilité de décider du départ en dernière minute.

Commencé dans le cadre d’un projet de fin d’études, le site remporte vite un succès énorme auprès des étudiants. Les fondateurs du site, qui continuaient à maintenir le site le soir en plus de leur activité professionnelle, décident de se lancer à l’aventure en 2007 en se consacrant entièrement à leur société de covoiturage. En 2009, voyant le nombre d’inscrits dépasser le million et les trajets à l'étranger se multiplier, ils décident de lancer le site à l’international.

Je suis embauchée début 2010 pour lancer le site envoiture.fr en France.


Qu'est ce qui le différencie des autre sites internet de covoiturage?

D’abord, le fait que le site est vraiment international : les responsables des différents sites sont tous des natifs qui adaptent le site pour répondre aux besoins de leur pays. Quand aux utilisateurs, peu importe le site qu’ils visitent : ils ont accès à la plus grande base de données de covoiturage en Europe. C’est aussi l’occasion de faire des rencontres avec des gens de tous pays.

Ensuite le site est sûr et performant. Les utilisateurs peuvent avoir confiance dans la gestion de leurs données personnelles (il est possible de s’authentifier en envoyant une copie de sa carte d’identité et un service client gère les problèmes avec un passager ou un conducteur). Le site gère plus de 350.000 trajets par mois.

Enfin le site est spécialisé dans les trajets de moyennes et longues distances.


Quelles études avez-vous suivi ?

Après mon bac, j'ai fait 2 ans de classes préparatoires Maths Sup/Spé en région parisienne et 3 ans d'école d'ingénieur en informatique et mathématiques appliquées à Grenoble (ENSIMAG) avec une dernière année en programme Erasmus à Dublin en Irlande.


Quand vous étiez étudiante, l'entrepreneuriat vous attirait déjà ?

Non, pas forcément. Je voulais travailler dans un environnement dynamique et international, sur des technologies innovantes avec des collègues motivés. Le fait de travailler dans une petite ou une grande structure et de lancer ma propre entreprise m'importait peu.


Le web, c'est un univers qui vous a toujours passionné ?

C'est une drôle de question pour quelqu'un qui a commencé à travailler à une époque sans "web" ! Mais c'est vrai que le web m'a toujours passionnée depuis que je suis tombée dedans en pleine bulle Internet. En 1994, j'ai demandé à ma société parisienne si je pouvais être transférée au siège dans la Silicon Valley quand c'était le début de Yahoo, eBay, Amazon.

On avait l'impression que chaque jour, une nouvelle technologie changeait tout dans notre vie professionnelle et personnelle: sites Internet, achats en ligne, paiements en ligne, portables, vidéo conférences, skype... le web apportait des possibilités infinies d’applications et cela reste vrai encore aujourd’hui. C'est un environnement de travail passionnant.


Quel conseil donneriez-vous aux étudiants qui souhaitent se lancer dans l'entrepreneuriat web ?

Ne pas hésiter mais être conscient des risques, notamment financiers. Pour réussir, il faut répondre à un vrai besoin du marché et suivre les évolutions Internet qui sont très rapides, aussi bien sur le plan technologique que marketing. Il faut suivre ses passions mais savoir aussi être patient.

Il est rare de pouvoir vivre d’un projet Internet et parfois, il vaut mieux murir son projet pendant qu’on gagne sa vie et qu’on apprend son métier ailleurs. Les investisseurs s’intéressent quand il y a déjà du trafic sur le site, rarement pour une bonne idée. Il faut aussi penser à construire son réseau : aller à des apéros et cafés du net, des salons du type LeWeb, rencontrer d’autres entrepreneurs qui ont réussi, s’informer en suivant quelques figures du web sur Twitter, etc. Le web étant global, il faut suivre ce qui se passe à l’international et notamment aux USA où sont basés les géants du web : Microsoft, Google, Yahoo etc.

Enfin, un dernier conseil pour les étudiantes : le web est une industrie idéale pour les femmes car il offre la flexibilité nécessaire de travail à la maison quand on a des enfants et de travail à distance quand on doit suivre son mari dans ses déplacements professionnels. Je parle en connaissance de cause, ayant déménagé 5 fois en 10 ans dans 4 pays différents et malgré tout, je peux rester engagée dans un travail passionnant grâce au web.

Découvrez envoiture.fr, site internet spécialisé dans les trajets de covoiturage !

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis