Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Logement étudiant : les solutions face à la p...

Logement étudiant : les solutions face à la pénurie

Chaque année la même galère : les places en résidences universitaires sont chères, trop rapidement prises, et les étudiants restent parfois réticents à se tourner vers le secteur privé. Les chiffres de la rentrée 2011 ne dérogent pas à la règle et rappelle à quel point il reste difficile de trouver un logement pour quelques 1 500 000 étudiants. Voici les chiffres clés, les initiatives logement et les réponses apportées par les acteurs du secteur.

30 Aout 2011 à 14h22 | | 0 avis

Logement étudiant : les solutions face à la pénurie

Logement étudiant : les chiffres clés

Les chiffres publiés par l’Observatoire de la Vie Etudiante, juste avant la rentrée 2011, marquent un triste tableau du logement étudiant, malgré les efforts du Crous : sur les 2,2 millions d’étudiants que compte la France, seuls 10 % vivent en résidence universitaire, 33 % restent chez leurs parents, 33 % louent seul ou en couple, 11 % pratiquent la colocation et 13 % optent pour une solution différente au même titre que l’internat ou tout autre type de logement.

Le ministère de l’Enseignement supérieur en a fait une de ses préoccupations majeures et semble louer la construction de logements étudiants supplémentaires puisqu’il s’est fixé pour objectif de doubler le nombre de ces logements pour atteindre le chiffre de 680 000 d’ici 2020.

 


Logement en résidences universitaires : des places en or

La première solution logement à portée des étudiants, les résidences universitaires, n’est accessible que par une démarche assez prenante et une demande de logement à effectuer obligatoirement entre le 15 janvier et le 30 avril.

Une partie non négligeable des étudiants oublient parfois cet impératif. Et lorsqu’il est rempli, il ne donne droit à l’attribution d’une chambre qu’à 10% des étudiants qui recherchent un logement. Trop peu eu égard à la situation du logement étudiant à Paris ou dans les autres grandes villes étudiantes de France.

 


Logements étudiants : les solutions originales

En conséquence, certaines municipalités, le Crous et même le ministère tentent de répondre à l’augmentation de la demande en créant des logements « écolos » ou quelque peu originaux pour les étudiants.

Le premier d’entre eux, qui a largement fait ses preuves aux Pays-Bas, reste le logement en conteneur. En majorité moins chère, cette solution est vite prise d’assaut par les étudiants… dont la plupart regrettent ensuite leur choix là où beaucoup ont minimisé les spécificités d’un logement à la base « limité » : peu de lumière, espace en longueur, et autres.

Le campus vert est à coup sûr une solution logement qui risque de faire des petits. Agréable à vivre et peu contraignante pour les étudiants en zone rurale, elle se devra de se rapprocher de la ville tout en gardant son côté écolo. Autre information de taille, la demande en logement vert doit être effectuée le plus rapidement possible, les places restant tout de même très limitées.

Autre idée logement qui fait son bonhomme de chemin : le logement intergénérationnel. Une solution qui peut se jouer à quitte ou double tant elle dépend de la relation entretenue avec la personne âgée et les possibilités et libertés que cette dernière offre à l’étudiant.

Vient aussi la colocation solidaire destinée pour le moment aux étudiants de Paris, Poitiers et Toulouse. L’idée : un logement à prix réduit en échanges de services rendus tels que la création d’un journal de quartier ou l’aide apportée à l’aménagement et l’entretien des rues ou des jardins.

 


Laurent Wauquiez vient en aide aux étudiants

Le ministre de l’Enseignement supérieur, Laurent Wauquiez, reste conscient de la pénurie de logements étudiants et des difficultés croissantes pour les étudiants de trouver un logement étudiant à la rentrée.

Sujet hautement sensible : le dépôt de caution ou de garantie pour pouvoir obtenir un logement étudiant. La plupart n’ont en effet pas la possibilité de fournir un garant « sérieux » ou de s’acquitter du versement d’un mois de loyer (le plus souvent) supplémentaire en plein mois de septembre.

Le ministre devrait en ce sens annoncer, la semaine prochaine, la mise en place d’un fonds de garantie afin d’éviter les défauts de paiement et l’obligation de produire une caution solidaire pour certains étudiants.

Monté en collaboration avec certaines banques privées, ce dispositif concernera en premier lieu les étudiants en résidences universitaires mais sera étendu par la suite aux logements privés.

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis