Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Que faire sans le bac : mes conseils

Que faire sans le bac : mes conseils

04 Mai 2011 à 00h00 | | 0 avis

Que faire sans le bac : mes conseils

Pour l’année 2010, les résultats sont stables par rapport aux années précédentes : environ 85 % de reçus pour chacun des baccalauréats proposés (général, technologique et professionnel). Que faire des 15 % n’ayant pas obtenu le diplôme du bachelier ? Plusieurs solutions s’imposent.

La vie sans le bac : redoubler ou se présenter en candidat libre

Il est toujours possible de retenter une seconde fois les épreuves du baccalauréat afin d’obtenir ce précieux diplôme. Il faudra certainement modifier quelques aspects au cours de la nouvelle année scolaire à venir : améliorer ses résultats, peut être changer d’établissement, changer sa méthode de travail. Sinon, il est tout à fait possible de se présenter en candidat libre sans pour autant prendre une année sabbatique : il faudra réviser, prendre des cours de soutien et savoir que le fait d’être candidat libre demande beaucoup de travail.


Partir dans le supérieur

Même sans le bac, il est possible de faire des études supérieures. Le DAEU s’adresse aux jeunes de plus de 20 ans, ayant exercés une activité et qui souhaite reprendre les études. Cette formation est d’une durée d’un an. Des établissements privés peuvent intégrer des non bacheliers au sein des effectifs des IUT ou des BTS. Seulement près de 2 % des non bacheliers sont acceptés pour intégrer les classes de BTS ou IUT et il faudra beaucoup de travail et de motivation. Pour ceux ayant trois ans d’activité professionnelle, il est possible d’obtenir un diplôme grâce à la validation des acquis de l’expérience (VAE).


Entrer dans la vie active

Pour les non bacheliers, il est possible d’entrer dans la vie active et de s’inscrire au Pôle Emploi où de nombreux employeurs recrutent des jeunes dans des domaines où la main d’œuvre peu qualifiée est acceptée, par exemple : la restauration. Ces jeunes peuvent intégrer une formation, demander le CIVIS à la mission locale.

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis