Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Laurent Wauquiez : L'alternance est une clé po...

Laurent Wauquiez : L'alternance est une clé pour l'insertion des jeunes

Le gouvernement affiche ses positions en faveur de l'apprentissage. Voie de plus en plus prisée par les étudiants, le sommet social du 10 mai a engagé la poursuite d'aides en faveur de l'alternance. Laurent Wauquiez, secrétaire d'Etat chargé de l'Emploi, livre pour MediaEtudiant.fr, son engagement en faveur de cette formation.

25 Juin 2010 à 09h39 | | 0 avis

Laurent Wauquiez : L'alternance est une clé pour l'insertion des jeunes



 

MediaEtudiant.fr : Quelles sont les grandes lignes des décisions prises lors du sommet social du 10 mai concernant l’apprentissage ?

 

Laurent Wauquiez : Le Président de la République, à l’occasion du sommet social du 10 mai à l’Elysée, a annoncé la poursuite des aides en faveur de l’alternance jusqu’à la fin de l’année. Il s’agit notamment de soutenir l’alternance avec :

- le dispositif « zéro charges » sociales pour l’embauche d’un apprenti

- le versement d’une prime à l’employeur de 1 800 € pour tout recrutement d’apprenti supplémentaire, et d’une prime au contrat de professionnalisation de 1 000 €, pouvant aller jusqu’à 2 000 € pour le recrutement de jeunes de niveau inférieur au baccalauréat

- la pérennisation des développeurs de l’apprentissage et de l’alternance

La poursuite de ces aides va permettre de préparer et de réussir la rentrée 2010.

 

 

MediaEtudiant.fr : Face aux difficultés d'insertion des jeunes, le gouvernement prône l'alternance. Pourquoi ce choix?

 

En France, notre système de formation est souvent trop théorique. Les jeunes ont besoin d’expérience professionnelle et les entreprises cherchent des candidats les plus opérationnels possibles. L’alternance et l’apprentissage sont une clé, une voie privilégiée de l’insertion des jeunes sur le marché du travail : 70% des cursus en alternance débouchent sur une embauche !

 

Pour le jeune, l’alternance, c’est l’assurance d’accéder à une formation débouchant sur un diplôme ou une qualification professionnelle reconnue, et d’acquérir une expérience. Par ailleurs, l’alternance joue pleinement son rôle d’ascenseur social puisque le jeune bénéficie d’une formation gratuite et perçoit une rémunération. Pour l’entreprise, c’est la possibilité de former des salariés directement à ses métiers, de fidéliser les jeunes dans le cadre de sa politique de recrutement et de s’enrichir au niveau du capital humain.

 

 


 

"Les jeunes ont besoin d’expérience professionnelle"

 


 

MediaEtudiant.fr : Comment comptez-vous développer les cursus en alternance?

 

Le nombre de jeunes en alternance a progressé de près de 15% en cinq ans, ce chiffre est encourageant, mais nous devons faire plus. Je souhaite que nous puissions franchir un palier supplémentaire en quantité comme en qualité, avec 800.000 jeunes en formation par apprentissage à horizon 2016.

 

En plus des aides financières que nous avons mises en place pour favoriser l’alternance en France, j’ai voulu mener une réflexion plus large en lançant les Ateliers de l’apprentissage et de l’alternance. Pilotés par des DRH, les groupes de travail se sont penchés sur trois grandes problématiques : comment inciter les jeunes à entrer en alternance, comment développer l’alternance partout et pour tous, et enfin comment inciter les entreprises à s’engager davantage dans l’alternance.

 

Je vous invite d’ailleurs à venir consulter les conclusions des groupes de travail ainsi que les contributions des internautes sur le site des ateliers (1). Des propositions innovantes ont été faites comme celle de créer une journée d’information sur l’alternance dans les collèges et les lycées, ou celle de rapprocher le statut de l’apprenti de celui de l’étudiant.

 

Je voudrais également dire que, dans le cadre du Grand emprunt voulu par le Président de la République, 500 millions d’euros sont prévus pour améliorer les centres de formation existants, en créer de nouveaux, et pour prévoir des places d’hébergements supplémentaires. C’est un effort considérable car nous sommes conscients que l’alternance peut faire la différence pour l’insertion des jeunes sur le marché du travail.

 

 


 

"l’alternance souffre d’abord d’une injuste image"

 


 

 

 

MediaEtudiant.fr : Dans quelles filières de formation comptez-vous développer l’alternance ?

 

Nous avons souhaité engager un travail de fond sur le développement de l’alternance en France, au-delà des aides que nous avons mises en place. L’alternance et l’apprentissage doivent se développer dans toutes les filières : dans les grandes écoles, dans les universités, dans la fonction publique territoriale et à tous les niveaux de formation jusqu’au niveau I.

 

Pour y arriver je souhaite que les réseaux consulaires évoluent davantage encore vers les filières d’excellence et développent les formations de niveau supérieur. Ces filières porteuses d’emplois sont aussi celles qui font appel à l’économie de la connaissance, aux activités de services à la personne, aux métiers verts. Nous devons parallèlement simplifier les démarches administratives du côté des entreprises et des jeunes pour que cela ne soit en aucun cas un frein.

 

Lors du sommet social du 10 mai, le Président de la République et le Premier ministre m’ont confié la mission de présenter dans les prochaines semaines, un plan d’action en faveur de l’alternance à horizon 2016 qui prendra en compte cette dimension.

 

 


 

"Le nombre de jeunes en alternance a progressé de près de 15% en cinq ans"

 


 

 

MediaEtudiant.fr : Le portail de l'alternance et de l'apprentissage a été ouvert récemment. D'après vous, l'alternance souffre d'un manque d'information auprès des jeunes?

 

Je pense que l’alternance souffre d’abord d’une fausse et d’une injuste image auprès de certains. Il faut bousculer certaines idées reçues en convainquant les jeunes et les familles que cette formation est une excellente solution. L’information auprès des jeunes et des entreprises est l’un des enjeux centraux pour dynamiser cette formation.

 

La loi du 24 novembre 2009 relative à l’orientation et à la formation professionnelle tout au long de la vie crée un droit à l’information, à l’orientation et à la qualification professionnelles qui permet aux jeunes et à leurs parents de connaître la diversité des débouchés professionnels, réels, qu’offrent les formations en alternance. Ces débouchés concernent tous les secteurs d’activité et s’adressent à tous les niveaux de formation (commercial ou ingénieur par exemple), c’est le message qu’il faut faire passer aux parents.

 

Pour améliorer l’information et faciliter les démarches des jeunes de moins de 26 ans intéressés par les formations en alternance, nous avons lancé avec Pôle emploi, les chambres de commerce et d’industrie, les chambres de métiers et de l’artisanat et les organisations patronales, un portail ciblé (2) qui apporte des informations précises et des offres de formations en alternance. A ce jour, plus de 30 000 offres de contrats sont proposées dans divers métiers et sur l'ensemble du territoire.

 

 

MediaEtudiant.fr :  D'autres projets concernant l'accès à l'emploi chez les jeunes?

 

Mon combat, c’est aussi de veiller à privilégier la diversité et l’égalité des chances de tous pour l’accès à l’emploi. Il y a peu, j’ai présenté le guide "Tous gagnants ! Réussir ensemble l'intégration et la professionnalisation des jeunes en entreprise", qui est une sorte de boîte à outils réalisée avec différentes entreprises, Pôle emploi et les missions locales. Outre les conseils sur le recrutement et l’utilisation des outils mis en place par le gouvernement, ce guide revient sur les bonnes pratiques des entreprises comme la méthode de recrutement par simulation.

 

1. www.ateliers-apprentissage.fr

2.www.contrats-alternance.gouv.fr

Propos recueillis par Stéphanie Perrin

 

Crédits : DR

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis