Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

L'année sabbatique étudiante : pourquoi la fa...

L'année sabbatique étudiante : pourquoi la faire ?

22 Février 2011 à 00h00 | | 0 avis

L'année sabbatique étudiante : pourquoi la faire ?

Pas même encore entré dans le monde de l’enseignement supérieur que le futur étudiant doit déjà choisir son orientation. Ensuite, les années universitaires se succèdent sans qu’il ait le temps de faire quoi que ce soit d’autre que suivre cette voie tracée d’avance. Et si on arrêtait tout pendant un an ?

Faire une année sabbatique

Faire une pause d’un an dans ses études, on appelle cela faire une année sabbatique. Cette année ne doit être motivée par aucune finalité universitaire. Bien au contraire, elle doit servir à prendre du recul, vis-à-vis de cette machinerie qui nous mène systématiquement au stade supérieur depuis la première scolarisation, à la maternelle.


Quand faire une année sabbatique ?

Quand décrocher ? Le mieux, c’est de faire cette année sabbatique entre la licence et le master. S’arrêter immédiatement après le bac est une mauvaise idée. On risque de perdre pied en devant ensuite reprendre des habitudes de travail dans un environnement totalement étranger, celui de l’enseignement supérieur. Quant à faire une pause avant de se lancer dans la vie active, c’est aussi un mauvais calcul, qui n’est pas très apprécié les recruteurs. Laisser passer un an, dans certains secteurs, c’est risquer de s’exposer à être obsolète en n’évoluant pas avec les nouvelles techniques et technologies.


Les dangers de l'année sabbatique ?

Le danger de l’année sabbatique, c’est de ne pas reprendre ensuite. Étudier nécessite d’avoir des rythmes et modes de vie qui ne sont pas si facilement réassimilables par tout le monde. Tout est question de dynamique, alors attention avant de se lancer dans l’aventure !


Que faire pendant l'année sabbatique

Pour bien gérer le retour à la vie universitaire, l’année sabbatique doit être bien pensée et bien remplie. Oubliez la pause totale d’un an, où l’on ne fait rien : vous êtes sûr d’être dans une mauvaise dynamique qui ne vous poussera pas à reprendre vos études. Au rien, ajoutez aussi l’année sabbatique destinée à cumuler petits jobs inutiles.

En général, on s’arrête pendant un an pour prendre du recul et réfléchir sur qui l’on est et sur l’avenir, choses plus facile à faire sans pression liée à la réussite universitaire.

Faites des choses que vous n’avez pas l’habitude de faire, qui vous mettrons face à un autre vous-même. Le classique voyage de longue durée à l’étranger est donc tout indiqué. On part loin de chez-soi et de ses proches, on rencontre des gens, on découvre d’autres façons de voir le monde pour revenir, au terme de plusieurs mois, galvanisé, avec l’envie de réussir, sachant peut-être alors ce que l’on veut vraiment faire de sa vie. Il est effectivement courant de voir des étudiants revenir de leur année sabbatique avec un plan de carrière totalement transformé. C’est le but de cette pause dans les études, qui n’aura donc pas été prise en vain.


Lire également :

 

source photo : Pause/lovehate

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis