Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

La réussite étudiante : la clé serait dans s...

La réussite étudiante : la clé serait dans son plat ?

22 Février 2011 à 00h00 | | 0 avis

La réussite étudiante : la clé serait dans son plat ?

On a tendance à l’oublier, mais le cerveau est l’organe de notre corps le plus vorace. Quoi qu’on fasse ou qu’on ne fasse pas, notre cerveau, lui, fonctionne. Alors, lorsqu’il faut lui demander de faire quelques efforts, que ce soit en cours, ou pire, en période d’examens, mieux vaut le nourrir correctement.

Alimentation étudiante

Et si bien manger, pour bien alimenter son cerveau était la clef de la réussite de nos études ? Au repos, le cerveau consomme à lui seul 20% de l’oxygène que nous inspirons, et 20% de l’énergie que nous produisons grâce à que ce que nous mangeons. Autant dire qu’une fringale ou une mauvaise alimentation à tout de suite des répercussions sur cet organe. Un cerveau moins bien alimenter, c’est un cerveau qui réfléchit moins bien.


Manger du sucre, mais pas n’importe lequel

Ce qu’il préfère manger ? Du sucre (glucose) ! Mais pas n’importe lequel. Le sucre dit lent, contenu dans les pâtes, le riz, les pommes de terre ou les légumes secs, donne de l’énergie en continue au cerveau, tandis que les bonbons et autres friandises ne lui en injectent que de façon sporadique, rapidement après ingestion.


Un repas important : le petit-déjeuner

Il est donc d’importance de prendre un bon petit-déjeuner pour commencer à alimenter son cerveau dès le matin. Ce qui compte, c’est de lui donner régulièrement à manger pour ne pas avoir de baisse de vigilance, et surtout ne pas céder à l’hypoglycémie de la fin de matinée. Le petit-déjeuner type ? Yaourt, jus de fruits, tartines beurrées avec café ou thé. Oubliez par contre les sucreries de 11 heures… 40 % de ce que l’on mange le matin est directement utilisé par le cerveau !


L'étudiant a besoin de vitamines

Pour que nos neurones transmettent bien les informations, on a aussi besoin de graisses (lipides) et de vitamines.

- La vitamine B1 : permet au glucose d’arriver au cerveau. On en trouve dans les céréales complètes, les légumes secs, les légumes verts, les noix, la charcuterie, les abats, la volaille, le poisson, les œufs, le fromage, le lait et la levure.

- La vitamine B9 : pour un bon sommeil, et don un cerveau reposé. Elle est présente en quantité dans les légumes verts, les oignons, la viande et les œufs. Cette vitamine doit être associée à la B12, que l’on trouve dans les aliments d’origine animale.

- Le fer : permet aux cellules d’être alimentées en oxygène. Pour en ingérer, privilégiez les légumes secs, les noix, le persil, les fruits secs, le bœuf.


 

Lire également :

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis