Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

La polémique avant les résultats du Brevet 2012

La polémique avant les résultats du Brevet 2012

Cette année encore, le Brevet des collèges continue de susciter la polémique. Ce diplôme, dont l’obtention n’est pas obligatoire pour passer en niveau supérieur, a beaucoup évolué ces dernières années notamment avec l’ajout de nouveaux enseignements à valider.

05 Juillet 2012 à 16h25 | | 0 avis

La polémique avant les résultats du Brevet 2012

Le Brevet des collèges, sujet à polémique

Pour obtenir le Brevet des collèges il vous faut désormais passer un oral d’histoire des arts mais aussi valider le B2i et le niveau A2 en langues étrangères. Le B2i, ou brevet informatique et internet, permet de valider des compétences sur la maîtrise des nouveaux outils informatiques et le niveau A2 valide les compétences acquises au cours du collège en langue étrangère (LV1). 

Avant la publication des résultats, les enseignants se sont penchés sur les sujets proposés tout au long du Brevet 2012, et la déception a été rude.

Nombreux sont les détracteurs du Brevet. Encore aujourd’hui, un collectif d’enseignants littéraires s’offusque du niveau de l’épreuve de français. En effet, dans un communiqué, le collectif dénonce la facilité du questionnaire de l’épreuve qui se contentait d’aborder presque uniquement la compréhension littérale du texte sans s'attaquer à des questions grammaticales du programme de troisième.

Mais les enseignants de français n'ont pas été les seuls à être déçus par les épreuves. Les professeurs d'Histoire-Géographie constatent à leur tour, dépités, la simplicité de leur épreuve et ne voient pas comment un élève pourrait rater cette épreuve.

Le ministère de l'éducation se défend cependant d'avoir proposé des sujets trop simples, mais affirme tout de même que l'objectif du Brevet n'est pas de mettre les élèves en difficulté mais d'évaluer leur niveau. 

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis