Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Le Collectif Jeudi Noir expulsé de l'immeuble ...

Le Collectif Jeudi Noir expulsé de l'immeuble occupé

25 Octobre 2010 à 14h11 | | 0 avis

Le Collectif Jeudi Noir expulsé de l'immeuble occupé

Le jugement de la Cour d'Appel de Paris a été rendu vendredi dernier : les 30 jeunes étudiants et précaires du collectif Jeudi Noir qui occupaient un appartement place des Vosges à Paris ont été condamnés à vers une indemnité de 8000€ par mois d'occupation depuis janvier. Et dès samedi matin, ils ont été expulsés du logement...

Les 30 jeunes du collectif Jeudi Noir expulsés

Jeudi Noir logement criseDepuis environ un an, ces membres du collectif Jeudi Noir occupaient cet immeuble en plein coeur de Paris, pour attirer l'attention sur le mal-logement.

Le collectif Jeudi Noir rappelle en effet que les loyers ont augmenté de 50% à Paris depuis 1998. Samedi matin, lendemain du jugement de la Cour d'Appel de Paris, ils ont été expulsés.

Dans un communiqué, les 30 membres du collectif décrivent la scène : "Béliers et gaz lacrymos étaient de rigueur pour enfoncer les portes de la place des Vosges [et] déloger ses habitants".


Expulsion du collectif Jeudi Noir : et après ?

Ex-habitant et membre de Jeudi Noir, Raphaël précise que "ce ne sont pas les adresses de bâtiments vides qui manquent, 10% des logements sont vides à Paris d'après l'INSEE, et c'est sans compter les bureaux".

Face à la crise du logement, ils rappellent que le but de cette action, plus qu'un bras de fer avec la propriétaire qui laissait cet immeuble vide depuis longtemps, était d'attirer l'attention sur les problèmes de logement en France.

Outre l'abandon des saisies bancaires, alors que les jeunes expulsés doivent un peu plus de 100 000 euros à la propriétaire du logement, Jeudi Noir demande :

  • à récupérer l'intégralité des affaires des habitants
  • le relogement des jeunes expulsés
  • un rendez-vous auprès de Benoist Apparu, secrétaire d'Etat au Logement

3 rendez-vous ont également été fixés par le collectif :

  • Aujourd'hui, à 18h : rassemblement Place des Vosges devant le 11 bis, rue de Birague
  • Mardi 26 octobre, 18-20h : point relais de l'AMAP de la Marquise devant le bâtiment
  • Jeudi 28 octobre : point fixe de Jeudi Noir sur le parcours de la manifestation syndicale

La crise du logement, elle, est toujours là, et frappe particulièrement les étudiants...

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis