Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Harcèlement scolaire : il n'est jamais trop ta...

Harcèlement scolaire : il n'est jamais trop tard pour se faire pardonner !

L’histoire du jour c’est celle d’un homme qui, pris de remords, s’est excusé de son comportement envers une des ses victimes, qu'il avait maltraitée et harcelée, 20 ans après. Alors certes, vous pourrez dire qu’il en a fallu du temps mais bon l’essentiel c’est qu’il ait fait la démarche et cela demande toujours du courage !

20 Mai 2015 à 16h30 | | 0 avis

jamais,trop,tard,faire,pardonner

Une surprise de taille pour un ancien lycéen harcelé

Un homme de 34 ans qui était brutalisé au lycée a reçu des excuses surprenantes de la part d’un de ses agresseurs.

Chad Michael Morrisette a éclaté en sanglots lorsqu’il est tombé sur un message Facebook de l’une des brutes qui le martyrisaient dans son enfance, Louis Amundson, il y a près de 20 ans de cela ! 

Il disait : « J’étais en train de parler de brutes avec ma fille de 10 ans récemment. Elle m’a demandé si j’avais déjà causé du tort à quelqu’un et tristement j’ai répondu oui. Cela m’a rappelé à quel point je m’étais mal comporté envers toi quand j’étais au lycée Jr High »

« Je veux m’excuser. Si j’habitais dans le même état que toi je me serais excusé face à face. Je ne sais même pas si tu t’en souviens, mais moi oui et je suis désolé »

Des excuses pour lutter contre le harcèlement scolaire

Morisette, consultant en marque de Los Angeles, était très bouleversé par cet événement qui lui a rappelé une période douloureuse de son enfance dans une petite ville d’Alaska où il avait été menacé de mort parce qu’il était gay.

« Cela a débloqué quelque chose en moi dont je ne soupçonnais pas l’existence. J’ai pleuré un petit peu. C’était si touchant » témoigne-t-il.

Morisette a pardonné Amundson qui était le seul à s’être excusé de ces actes.

« J’espère que tu peux dire fièrement à ta fille que tu t’en es excusé et que l’on est en bons termes. C’est étonnant ce que 20 ans et et des enfants peuvent provoquer en nous, non ? » écrit-il.

 

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis