Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

J'ai testé pour vous : le CIO

J'ai testé pour vous : le CIO

On en a tous entendu parler sans jamais vraiment se pencher sur la question. Le Cente d'information et d'orientation dit CIO semble pourtant être un véritable outil pour mieux cerner une orientation professionnelle future. Pour en avoir le coeur net, la rédaction de MediaEtudiant.fr  a poussé pour vous la porte de ce mystérieux CIO...

21 Avril 2010 à 11h22 | | 2 avis

J'ai testé pour vous : le CIO

 

15h de l'après-midi. Une visite impromptue au Centre d'information et d'orientation (CIO) semble la bienvenue. Après tout, sur leur site, le bureau stipule qu'il reçoit les étudiants sans rendez-vous. Dans le minuscule ascenseur qui mène au CIO, beaucoup d'interrogations sur ce qu'il se passera, une fois le seuil franchi.

L'accueil est tout sourire. Après avoir rempli un formulaire on propose un rendez-vous dans cinq minutes ou le lendemain. La promesse est tenue, le service est immédiat. Après deux colossales minutes de patience en salle d'attente, une "conseillère psychologue" arrive. "Conseillère psychologue"? On imagine déjà un divan sur lequel s'allonger pour expliquer la débâcle de son orientation. Malgré des études bien entamées, le métier peine à prendre forme dans les esprits mais expliquer ça à cette "conseillère psychologue" semble très délicat.

 

Une conseillère psychologue d'orientation reçoit en entretien

 

Dans le bureau, pas de divan ni de livres de Freud sur des étagères. Juste un ordinateur et quatre murs. Première question piège : quel niveau d'étude? Bac+3/Bac+4? Jusque là, tout va bien. Puis les choses se corsent : "pourquoi cette venue?" "Qu'attendez-vous de cet entretien?" On se croirait en entretien d'embauche car justement, la raison de cette "visite", c'est justement l'ignorance. Parce que l'idée d'un futur professionnel est désespérément floue.

On patauge, on explique que l'on veut avoir une idée au moins d'orientation. Pour s'appuyer sur du concret, dans la mesure où cette conseillère ne nous connaît que depuis 5 minutes, le parcours d'études.

 

Cerner ses centres d'intérêt et compétences

 

Après d'âpres discussions et questions sur le choix de cette orientation, la professionnelle s'intéresse à vos centres d'intérêt. Dans notre cas, elle s'interroge sur les métiers qui nous auraient plu si nous n'avions encore pas entamé d'études supérieures. Nous tentons de cerner les points communs de chacune de ces professions...

La personnalité un peu mieux cernée, la conseillère s'inquiète de la "validation de nos compétences" par des professionnels. Comprenez que lors de stages et autres jobs dans votre branche d'études, si votre employeur est satisfait de vous et laisse entrevoir une possibilité d'embauche, c'est qu'il faut poursuivre dans cette voie.

Mais le ton reste explicatif et elle ne dispense que des conseils. Elle n'impose rien, soulève des pistes au fil de l'entretien. Au bout de trois gros quarts d'heure, nous restons quand même dubitatifs sur l'avenir professionnel qui se profile. Elle propose donc de passer un test le lendemain matin même... un bilan comportemental.

 

Le bilan comportemental

 

Assis devant un ordinateur, je dois répondre à des questions à deux propositions. Evidemment, il faut cocher la réponse qui convient le mieux. C'est parti pour 70 questions pour déterminer les sphères professionnelles qui me conviennent le mieux. Attention, pas les centres d'intérêt mais bien les types de profession qui collent le plus à son profil.

 

Ensuite, la conseillère d'orientation psychologue refait un entretien bilan pour voir si des tendances ont été dégagées. Car bien sûr, un test sur ordinateur n'est pas à prendre pour argent comptant. Mais il peut permettre de faire ressortir des atouts et aptitudes pour telle ou telle branche.

 

Verdict

Au final, un vrai bilan d'orientation et des outils pratiques pour mieux savoir où chercher son futur professionnel. En plus des entretiens et des tests informatiques, le CIO dispose d'un fond documentaire sur des écoles et des cursus professionnels, de licence... Plus qu'une chose à faire pour les étudiants en mal d'orientation : courir au CIO. Vous ne le regretterez pas!

 

Stéphanie Perrin

 

PRATIQUE

Vous trouverez l'adresse du CIO le plus proche de chez vous sur le site de votre mairie.

Attention, les CIO reçoivent les jeunes selon leur lieu d'habitation. Vérifiez bien à quel CIO vous êtes rattaché.

Les avis sur cet article
Na*-*flawzer

20 / 20

Bonjour , Je trouve cet article très bon & je vous en remercie . Mais cela dit j'aurais voulus en savoir d’avantage sur les tests CIO qui concernent les étrangers qui souhaiterais poursuivre leurs études ( au lycée par exemple ) sur le territoire Français . J'écrirais surement un petit article sur ce fait :) et vous invite donc a actualiser cette page le 05 MAI :) http://savshobby.skyrock.com/ Bonne et heureuse réussite a tous :) Chaleureusement , Na
Par

Na*-*flawzer

- le 01 Mai 18h46
jessie big love

20 / 20

c'est bien enfet tre bien
Par

jessie big love

- le 03 Février 19h56
Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis