Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Interview exclusive de Nathalie Kosciusko-Morizet

Interview exclusive de Nathalie Kosciusko-Morizet

Nathalie Kosciusko-Morizet revient sur les mesures mises en place lors du mandat de Nicolas Sarkozy. Selon elle, les trois grandes mesures à destination des étudiants mises en place durant le quinquennat de notre président sont l’autonomisation des universités, le plan campus et la promotion de l’alternance

16 Mars 2012 à 09h47 | | 4 avis

Interview exclusive de Nathalie Kosciusko-Morizet

NKM revient donc sur l’ensemble des mesures  mises en place durant le quinquennat de Nicolas Sarkozy en faveur des étudiants et nous montre que le bilan est positif. L'absence de propositions nouvelles dans ces lignes, s'explique par le fait que le candidat de l'UMP aux élections présidentielles va annoncer et préciser ses propositions pour la jeunesse dans les prochaines semaines de la campagne électorale.

Voici la vidéo des points clés de l'interview. Vous pouvez visualiser l'intégralité de l'interview sur le site collectifjeunesse.org.


 

Des mesures pour améliorer la vie des étudiants 

NKM rappelle que, lors de son mandat, Nicolas Sarkozy a mis en place de nombreuses mesures destinées à rehausser le pouvoir d’achat des étudiants.

Elle indique ainsi que les étudiants les plus touchés par les problèmes de pouvoir d’achat sont les étudiants boursiers et que l’instauration du 10e mois de bourse et le relèvement du plafond pour avoir droit à l’échelon zéro a permis d’augmenter de 25% le nombre d’élèves boursiers.

D’autre part elle affirme que des efforts ont été fait sur la restauration et que les frais de restauration en France sont parmi les plus faibles des pays de l’OCDE , « bien que tout ne soit pas encore parfait ».

Lorsqu’elle entend parler de l’allocation d’étude de François Hollande, voici ce qu’elle répond : « Ce sont des fausses propositions qui sont sorties à chaque élection présidentielle et qui ne se font pas. » De plus elle explique qu’il serait injuste de donner la même chose à des personnes qui n’ont pas la même situation financière. Trop chère et injuste cette proposition ne pourrait être appliquée.


 

 

Le bilan pour le logement étudiant

Les mesures prises par Nicolas Sarkozy en matière de logement étudiant sont importantes selon NKM. Il y a tout d’abord le passeport au logement étudiant qui est en phase d’expérimentation, celui-ci serait mis en place pour aider les étudiants pour qui la caution solidaire et la garantie posent un problème. Elle annonce que ce dispositif pourrait être étendu si l’expérimentation se révèle positive.

Elle rappelle également qu’une labellisation Crous des logements privés à été mis en place pour éviter aux étudiants d’avoir des logements inappropriés. Dans le même esprit, une surtaxe sur les micro-surfaces a été instaurée pour éviter les abus.

Mais les mesures phares et concrète du gouvernement Sarkozy reste la création de logements étudiants avec le plan campus. 2011 a d’ailleurs été, selon elle, « la meilleure année, à la fois pour les constructions et la réhabilitation de logements », avec 4000 nouveaux logements étudiants et 6000 réhabilitations. Le plan campus qui prévoit 70 000 réhabilitations serait particulièrement bien avancé.


 

 

Les mesures pour la formation des étudiants

Pour l’égalité des chances pour l’accès des jeunes aux grandes écoles et aux universités, la porte-parole de campagne du candidat UMP admet qu’il y a une véritable « blessure dans le système français » et qu’il faut remédier au manque de représentation des élèves issus de milieux défavorisés au sein des grandes écoles et des parcours d’excellence.

Elle revient alors sur l’investissement du président dans la création d’internats d’excellence, en indiquant que 10 000 jeunes issus de milieux modestes en bénéficient et qu’ils seront bientôt 20 000. Les mesures qui obligent les lycées qui proposent des classes préparatoires à compter 30% d’élèves boursiers dans leurs effectifs favoriserait également l’égalité des chances.

Aussi NKM annonce qu’il est prévu d’étendre le dispositif des cordées de la réussite aux milieux ruraux. Elle explique également que Créajeunes, qui aide les jeunes issus de quartiers défavorisés à monter un projet de création d’entreprise, entre dans le cadre de l’égalité des chances des jeunes qui ne s’arrête pas à la seule formation.

Selon NKM, le président ne reviendra pas sur l’autonomie des universités puisque cela fonctionnerait bien et qu’il s’agirait même « d’une grande réussite de ce quinquennat » qui aiderait les universités à monter leurs projets en leur offrant plus de libertés.

Pour ce qui est de la circulaire Guéant, NKM affirme qu’il y aurait eu une grande incompréhension et qu’elle ne visait pas particulièrement les étudiants étrangers. Elle admet qu’un paragraphe « n’était pas vraiment clair et qu’il a été diversement interprété ». Elle juge toutefois que les rectifications qui ont été apportées pour repréciser la circulaire sont suffisantes et que le problème est résolu


Le bilan pour l’emploi des jeunes diplômés

Selon la porte-parole de campagne de Nicolas Sarkozy, c’est tout l’emploi qu’il faut envisager et pas seulement l’emploi des étudiants. Et pour créer des emplois, il faut que la France soit attractive pour les entreprises : baisse des cotisations salariales, baisse des charges patronales avec la tva anti-délocalisation, suppression de la taxe professionnelle… toutes ces mesures ont créé des emplois et donc des places pour les jeunes diplômés.

D’autre part, NKM rappelle que le président s’est impliqué pour promouvoir l’alternance qui concerne de nombreux secteurs, il prévoirait même de rendre l’alternance obligatoire dans certaines formations professionnalisantes.

Aussi la possibilité de créer une entreprise dès 16 ans, le nouveau statut d’entreprise à responsabilité limitée (ERL) et le statut d’auto-entrepreneur favoriseraient le lancement des jeunes dans la vie active. Les statuts de jeune entreprise innovante et de jeune entreprise universitaire vont aussi dans ce sens.

Nathalie Kosciusko-Morizet dresse donc un bilan très positif des mesures prises par le président ces cinq dernières années. L'absence de propositions nouvelles est dû au fait que Nicolas Sarkozy va annoncer et préciser ses propositions au fil des semaines lors de sa campagne pour les élections présidentielles.

N'oubliez pas de jeter un oeil à l'interview de Julien Rochedy, président des jeunes avec Marine, et à l'interview de Laurianne Deniaud, secrétaire nationale à la vie associative du PS qui reviennent sur les propositions à destination des jeunes de leur candidat.  Un bon moyen de voir quel est le programme qui vous paraît le plus pertinent.

Les avis sur cet article
Cuicui69

20 / 20

Comment croire que les jeunes soient une priorité de l'UMP? Attention: rien d'anti-sarkozyste dans mes propos. Je note simplement qe Nicolas Sarkozy parle peu des jeunes, et souvent avec maladresse. NKM est une personnalité rafraichissante (c'est une femme, une écolo, elle a moins de 40 ans, elle ose faire barrage au FN...). Mais tant qu'elle se range derrière la personnalité de Nicolas Sarkozy, son discours dissone. Dommage.
Par

Cuicui69

- le 29 Mars 20h12
NICOLASDU59

20 / 20

Un "bilan très positif" "bien que tout ne soit pas encore parfait", donc le bilan est moyen.
Par

NICOLASDU59

- le 19 Mars 22h14
Plus de commentaires
Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis