Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Interview: la sélection à l'entrée du Master...

Interview: la sélection à l'entrée du Master 2 universitaire

21 Février 2011 à 08h28 | | 0 avis

Interview: la sélection à l'entrée du Master 2 universitaire

A l'université, le passage de la première année de master à la deuxième année n'est pas une évidence. En effet, la sélection n'apparait qu'à l'entrée de la deuxième année de master dans certains diplômes. Une politique qui n'est pas nulle de conséquences comme nous l'explique Damien, un étudiant de première année de master RH qui est confronté à cette sélection.

Licence AES : tu pourrais la décrire brièvement ?

J'ai effectué une licence AES (administrations économiques et sociales) avec une option ressources humaines à l'université de Nancy puis j'ai poursuivi naturellement mes études en master de ressources humaines. Aujourd'hui je suis en première année et j'espère pouvoir continuer dans cette voie l'année prochaine.

Entrer en master : la sélection

A la fin de la licence il n'y a pas eu de sélection pour entrer en master : tous ceux qui le souhaitaient et qui possédaient une licence AES ou une licence de gestion de l'IAE pouvaient venir facilement. La seule sélection correspondait donc au fait d'avoir sa licence. Il y a même eu de nouveaux étudiants qui nous ont rejoins cette année. Au final, on est environ 80 en première année de master. Le souci c'est que la sélection intervient lors du passage à la deuxième année. Là, les promotions deviennent sélectives. A Nancy, on dispose de deux masters 2 RH.

Chacun propose 25 places. Selon nos enseignants, les étudiants du M1 ont 10 places de réservés dans chaque diplôme dont la moitié pour des formations par alternance. Les autres places sont pour les candidats d'autres profils tels que les étudiants de psychologie, de sociologie, de gestion,...ou des personnes en formation continue (ndlr: c'est à dire des personnes qui reprennent les études). Donc pour résumer, on est 80 cette année et on sera 20 l'année prochaine. Le problème étant le même dans tous les établissements, il y a une partie de ma promotion qui sera contrainte d'arrêter les études aprés un Master 1 qui ne vaut rien à lui seul sur le marché du travail.


As-tu eu une explication de la raison d'être de ce système ?

Oui, en réalité il semblerait que les masters n'aient pas encore tous adoptés la réforme LMD (Licence, Master, Doctorat) donc elles continuent de rester générales jusqu'au bac+4. De plus, ça correspond à des besoins de la part des professionnels qui souhaitent reprendre des études en formation continue: ils ne peuvent pas accorder deux ans à leur formation dans de nombreux cas.


Les autres formations connaissent-elles le même problème ?

Pour les masters RH je crois que le problème est le même partout. Mais pour les autres formations ils semblent que le problème n'existe pas. Par exemple, le master de marketing de l'IAE de Nancy sélectionne à partir du M1. La sélection se fait immédiatement. Il en va de même pour le master de finance. Je ne sais pas si c'est un problème qui ne s'applique qu'aux universités. Mais ça nous pose un problème au niveau de la réorientation. Si vous faites un M1 et que vous n'arrivez pas à entrer en M2 alors vous devriez pouvoir vous réorienter. Mais moi par exemple qui suis passionné par la finance, je ne pourrais pas repartir dans cette filière sauf si je décide de redoubler pour repartir en M1 de finance.


Lire également :

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis