Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Initiative : La région Poitou Charentes lutte ...

Initiative : La région Poitou Charentes lutte contre les violences scolaires

Le harcèlement au sein des établissements scolaires n’est pas nouveau malheureusement et ses victimes sont toujours aussi nombreuses. En vue de limiter les violences scolaires, des initiatives ne manquent pas de fleurir. C’est le cas notamment de ce programme lancé par la région Poitou Charentes.

08 Juin 2015 à 14h54 | | 0 avis

initiative,région,Poitou,Charentes,lutte,violence,scolaire

Des initiatives afin de répondre au problème récurrent de la violence dans les écoles

La région Poitou Charentes s’est mise en tête de lutter contre les problèmes de harcèlements scolaires.  C’est un enjeu primordial pour la plupart des écoles qui sont très touchées par ce phénomène. Il faut dire que l’essor des réseaux sociaux a rendu ce harcèlement plus perfide car il peut continuer en-dehors des cours et se prolonger à la maison.

Les actes de maltraitance et de harcèlements peuvent être à l’origine d’échecs scolaires et de repli sur soi. Ces actes pernicieux sont très graves puisqu’ils affectent les enfants à un moment clef de leur éducation. L’école est censée leur permettre de prendre de la distance face à l’éducation de leurs parents mais avec le harcèlement cela ne fait que renfermer l’élève sur lui-même.

"Faire le choix de la protection collaborative"

La région Poitou Charentes a donc procédé à la réunion d’un cercle dans l'une des salles du lycée professionnel Gaston-Barré, à Niort. On pouvait compter une quinzaine de personnes en conclave, élèves, professeurs, documentalistes, agents techniques de l'établissement.

Cette simulation s’est jouée sous la forme d’un mini-gouvernement où chacun s’est vu attribuer des fonctions et des tâches. Parmi les membres, le président de Région Jean-François Macaire, épaulé des conseillers régionaux Nathalie Lanzi et Pascal Duforestel ainsi que le directeur académique Philippe Tiquet.

« Quand on parle de décrochage scolaire, il faut parfois aller chercher les raisons dans certaines formes de violence à l'école, maltraitance, verbale ou physique, harcèlement, souligne Christian Barrault, directeur de l'éducation à la Région. Souvent, ce sont des enfants en difficulté dans la cour qui font partie du potentiel de décrocheurs ».

Le projet baptisé « sentinelle » sera généralisé dans une quinzaine de lycées de Poitou-Charentes dès la rentrée de septembre : « Il s'agit de former des élèves ainsi que des adultes de la communauté éducative, sur la base du volontariat, afin qu'ils puissent repérer ces jeunes en souffrance, poursuit Christian Barrault. Identifiables, les membres de ce dispositif deviendront des référents ».

 Via La nouvelle république.fr

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis