Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

L'entrepreneuriat : "c'est une expérience gén...

L'entrepreneuriat : "c'est une expérience géniale"

Chloé Gignet suit le programme Grande École à la Skema Business School, qui forme les futurs dirigeants et directeurs d'entreprise à l'internationale. L'Imagine Cup, un coucours entrepreneurial étudiants pourrait l'amener à traverser l'atlantique pour participer à la finale à Seattle. Entretien.

23 Avril 2014 à 18h15 | | 0 avis

L'entrepreneuriat :

Présentez chaque étudiants de votre équipe

Nous sommes une équipe de quatre amis : David Jean, Maxime Meunier et Pierre-Julien Delon ont étudié à Ingésup Paris. Ils ont été diplômés l'année dernière, et travaillent aujourd'hui sur Paris.

Personnellement, je suis le Programme Grande Ecole de Skema Business School, et depuis janvier, je suis en stage dans une start-up qui propose des solutions innovantes dans le domaine de la formation professionnelle, à Stuttgart, en Allemagne.


 

Comment avez-vous connu ce concours ?

L'Imagine Cup est plus important concours informatique pour étudiants à l'international, nos deux écoles communiquent donc à ce sujet auprès des étudiants.

L'Imagine Cup est le plus important concours informatique pour les étudiants à l'international

Mais surtout, David, Maxime et Pierre-Julien avaient déjà participé au concours l'année dernière, et voulaient tenter à nouveau l'aventure cette année. C'est en parlant avec eux que j'ai voulu tenter l'aventure également.


Pouvez-vous me présenter ce concours ?

Il s'agit d'un concours informatique organisé par Microsoft, qui réunit des projets d'étudiants du monde entier, autour des thèmes suivants : innovation, citoyen du monde et jeux vidéo. Nous avons concouru pour la catégorie citoyen du monde. Selon les pays, on participe d'abord à une finale nationale, avant d'accéder à la demi-finale puis à la finale internationale, qui sera à Seattle cette année.


Décrivez-moi votre projet : "Street Donations"

Il s'agit d'un système de cartes de paiement, rechargeables grâce à des dons réalisés via une application. Il serait donc possible de faire des dons à n'importe quel moment, où que l'on soit, en passant par des associations locales, mais aussi directement à quelqu'un en face de nous.

Les dons réalisés permettent ainsi à des personnes dans le besoin d'aller au restaurant ou à l'hôtel, et de payer elles-mêmes, sans se sentir stigmatisées

Les dons réalisés permettent ainsi à des personnes dans le besoin d'aller au restaurant ou à l'hôtel, et de payer elles-mêmes, sans se sentir stigmatisées. C'est en fait un moyen financier de réaliser des dons non financiers.


Racontez-moi en quelques lignes votre préparation pour cette Imagine Cup ?

Avec la distance entre Paris et Stuttgart, on a beaucoup travaillé via Skype. À chaque étape on s'est partagés les tâches, en faisant le point régulièrement tous ensemble.

On a aussi trouvé important de se retrouver tous ensemble à différentes occasions, comme lors du bootcamp organisé par Microsoft France, ou lors d'un autre week-end où nous avons interviewé des acteurs locaux.


Comment va se passer la suite de votre aventure ?

Nous sommes qualifiés pour la demi-finale internationale, la date limite du rendu de notre dossier est le 30 avril 2014. À la fin de cette étape, nous saurons si nous sommes sélectionnés pour aller à Seattle, ce qui serait vraiment super ! Mais quels que soient les résultats, nous voulons réaliser ce projet.

Tout n'est jamais simple, évidemment, mais se lancer dans une aventure comme celle-ci quand le sujet nous passionne, c'est une expérience géniale

Nous nous laissons encore le temps de travailler sur toute l'organisation et toutes les démarches qu'implique notre projet, mais à partir de janvier 2016, nous espérons pouvoir nous lancer dans sa réalisation concrète ! Personnellement, je serais en année de césure, et je pourrai donc passer six mois à plein temps sur le projet.


Quels conseils donneriez-vous aux jeunes qui voudraient se lancer dans l'entrepreneuriat ?

Je leur dirais de ne pas avoir peur de prendre des risques, et de se constituer une bonne équipe, avec des gens passionnés. Tout n'est jamais simple, évidemment, mais se lancer dans une aventure comme celle-ci quand le sujet nous passionne, c'est une expérience géniale, et pour nous c'est juste le début !

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis