Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Grenouille et souris ne seront plus disséquée...

Grenouille et souris ne seront plus disséquées à l'école

L'Education nationale a pris la décision fin novembre, d'interdire la dissection des souris et des grenouilles dans les établissements scolaires français.

16 Décembre 2014 à 14h28 | | 0 avis

Grenouille et souris ne seront plus disséquées à l'école

Une directive européenne existait déjà depuis 2010 contre la dissection

On se souvient tous, des expressions dégoûtées lorsqu’en cours de Sciences de la Vie et de la Terre(SVT) nous étions forcés de disséquer des souris ou des grenouilles. Désormais cette pratique ne sera plus possible dans les établissements scolaires français. Une tradition ancestrale qui vient donc de prendre fin. L’Education nationale a décidé de l’interdire fin novembre, mais cette décision est quelque peu passée inaperçue. Une directive européenne datant de 2010 l’interdisait déjà, cependant « la transposition en droit français de la directive européenne 2010/63/UE ne semblait pas tout à fait claire aux différentes personnes concernées. C'est pourquoi cette lettre du ministère de l'Éducation nationale était nécessaire et attendue » souligne l’association Antidote Europe, créée par des chercheurs issus du CNRS. Ils se battent contre l’utilisation de sujet animal lors des expérimentations.

Les dissections des animaux élevés seulement pour cela, sont interdites !

Ce n’est pas la fin de toutes les dissections. Les dissections en cours de biologie « peuvent être réalisées sur des invertébrés (...) à l'exception des céphalopodes (poulpes, pieuvres...) (...) et sur des vertébrés ou sur des produits issus de vertébrés faisant l'objet d'une commercialisation destinée à l'alimentation » a expliqué le ministère de l’Education Nationale dans une lettre envoyée à tous les recteurs d’académie. « Cette interdiction concerne donc les animaux vertébrés élevés dans le seul but de les disséquer en classes de biologie de l'enseignement général » a ajouté l’association.

Que les élèves se rassurent, il sera donc toujours possible de disséquer des cœurs de bœuf ou d’agneau.

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis