Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Gérer la pression pendant un examen

Gérer la pression pendant un examen

Perdre son sang froid est une chose relativement commune dans le milieu scolaire et pourtant nombreuses sont les solutions ou les méthodes qui permettent de limiter la casse...

04 Janvier 2011 à 00h00 | | 0 avis

Gérer la pression pendant un examen

Faire descendre la pression face à une situation délicate

Ce fléau, qui surgit généralement de manière instantanée (un énoncé qui ne paraît pas clair, une formule qui ne nous revient pas, un manque de temps pour les révisions...) peut avoir des répercussions désastreuses sur le candidat et le faire échouer de manière irrévocable. Cet article a pour but de vous énoncer une méthode de rédaction rigoureuse qui dans le calme, relâchera vos nerfs.

Voici comment je procède : lorsque l'on se retrouve dans une situation particulièrement délicate, il est souvent difficile de se concentrer, les raisonnements se font alors de manière plus lente (voire confuse) et demande une attention plus soutenue... Pire encore, vous percevez l'échec sans avoir pris connaissance de l'intégralité du sujet, vous déposez vos armes sans avoir combattu. C'est dans ces moments-là, qu'il vous sera nécessaire de consacrer une à deux minutes d'inactivité pour faire descendre tranquillement la pression...


Ma méthode pour raisonner en 3 étapes


Lorsque vous vous sentez enfin prêt à vous creuser la tête, prenez les questions une à une en rédigeant de cette façon :


1 : On donne → ( Vous récapitulez toutes les données importantes que votre énoncé vous fournit ).


2 : On sait que → ( Vous écrivez les quelques formules qui vous viennent à l'esprit instantanément et qui pourront éventuellement vous aider à résoudre le problème ).


3 : On en déduit que → ( En fonction de vos formules, progressez dans vos raisonnements en prenant évidemment le soin de souligner vos résultats : Ça fait classe et ça ne coûte rien ;-) )



Les avantages de cette technique


Cette méthode est progressive et organisée. Elle vous demandera un temps de rédaction plus long, il est vrai, mais elle vous permettra de vous détendre un plus rapidement et de rentrer ainsi, plus aisément dans le vif du sujet.

En plus de cela, le fait de rédiger, d'écrire quelques lignes dans sa copie, c'est se mettre peu à peu en confiance. Le correcteur appréciera également le soin apporté et vous pourrez certainement accrocher quelques points grâce à l'énonciation de vos formules ( vous lui montrerez ainsi que vous avez des connaissances en dépit que vos résultats soient erronés ).


Progressivement, vous limiterez la casse et ce qui prenait peu à peu la forme d'un malheureux carton quelques minutes auparavant, se transformera peut-être en note satisfaisante et convenable.


Junior Reporter...

Lire aussi :

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis