Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Fraude au bac 2011 : l'étudiant responsable s'...

Fraude au bac 2011 : l'étudiant responsable s'explique !

Le responsable de la fuite au bac S 2011 s'exprime pour la première fois depuis les faits. Steeven, 21 ans et étudiant informatique voulait "faire une blague et créer le buzz" sur un forum informatique. Retour sur les faits et les explications de l’intéressé.

30 Aout 2011 à 17h50 | | 0 avis

Fraude au bac 2011 : l'étudiant responsable s'explique !

Fuite au bac 2011 : les faits

Vous étiez nombreux à partager votre étonnement, parfois votre colère par rapport à l’affaire des fuites au bac 2011.

Les faits remontent déjà à deux mois et concernaient la fuite d’un exercice comptant pour l’épreuve de mathématiques de la série S au bac 2011. L’exercice avait été visible sur un forum informatique puis relayé via les réseaux sociaux la veille avant le jour de l’épreuve.

Outre le retrait de l’exercice et la possibilité de noter l’examen de mathématiques autrement avec une moyenne fixée à 9 sur 20, des pétitions avaient été lancées et les parents d’élèves avaient exprimé leur mécontentement et leur indignation face à la « mauvaise sécurisation » des sujets d’une épreuve tant réglementée.

Plus connu sous le pseudonyme « Le Chaldéen », l’étudiant en informatique responsable de la fuite sur un forum ne pensait pas que l’affaire prendrait une telle ampleur. Convoqué par la police, il est dans l’attente d’une convocation de la justice au début 2012.

«Ce qui m'a surpris, c'est comme les médias en ont fait quelque chose de grand, alors que c'était au final pas grand-chose. Ce n'est pas comme s'il y avait eu un meurtre. »

 

 


 

Les explications du responsable sur l’affaire

« Je présente mes excuses à tous ceux qui ont passé leur bac ».

C’est en ces termes que Steeven, de son vrai nom, s’est excusé auprès des torts qu’il a pu causer aux lycéens passant leur bac 2011. « Je suis le con qui a mis ça sur internet » selon lui, sachant ce que risque un étudiant en cas de triche à un examen.

Il s’excuse auprès des lycéens qui n’ont pas eu le bac mais répète que ce n’était nullement son intention de créer des problèmes et qu’il s’agissait juste d’une blague sur un forum internet. Il ne comprend pas, en outre, les proportions qu’a pris l’affaire et n’hésite pas à montrer du doigt les médias qui ont, selon lui, fait pression sur sa famille pour obtenir des informations.

 

 


 

Lutter contre la triche et la fraude aux examens

Les chiffres peuvent faire peur : près de 70% des étudiants tricheraient pendant leur scolarité. Et toutes les techniques sont bonnes, au premier rang desquels les réseaux sociaux et les nouvelles technologies du style iPad.

Une information judiciaire a été ouverte pour fraude aux examens publics, violation de secrets professionnels, abus de confiance, vols et recels.

Le ministre de l’Education nationale, Luc Chatel, a rappelé dans une interview exclusive les solutions qui seront mises en place à la rentrée 2011 pour éviter que de tels évènement se reproduisent dans les années qui viennent.

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis