Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Facebook aurait un impact négatif sur notre hu...

Facebook aurait un impact négatif sur notre humeur et nos relations sociales

Ces derniers temps, on accuse Facebook de beaucoup de choses. Et parmi tous les reproches que l'on peut adresser au plus gros réseau social du monde, en voilà un qui devrait encore motiver les membres à diminuer leur visite sur le site... En effet, selon une étude, Facebook aurait un impact négatif sur notre humeur...

20 Aout 2013 à 14h30 | | 0 avis

Facebook aurait un impact négatif sur notre humeur et nos relations sociales

Une "dépression Facebook"

Pour vivre heureux, quittons Facebook ! C'est en tout cas ce qui ressort de l'étude réalisée par des chercheurs des universités du Michigan aux États-Unis et de Louvain en Belgique. Elle a été publiée la semaine dernière dans la revue Plos One. Bien sûr, ces résultats s'observent surtout chez les individus qui passent beaucoup de temps sur le réseau social. Y jeter un oeil une fois de temps en temps ne devrait pas vous rendre malheureux, évidemment. 

Pour cette étude, 82 volontaires ont été observés. Ils étaient tous étudiants et étaient âgés d'environ 20 ans. Durant 14 jours, ils ont dû évaluer 5 fois par jour leur état affectif (humeur générale, anxiété, degré de solitude...), indiquer leur utilisation de Facebook et préciser quelles interactions ils avaient eu avec leurs amis sur Facebook, au téléphone et face à face. 

Les résultats sont clairs et font état d'une sorte de "dépression Facebook". L'enquête révèle en effet que plus les individus utilisent Facebook, plus leur sentiment de bien-être se dégrade.

Ce résultat peut s'expliquer notamment par le fait que sur Facebook, un individu cherche à se mettre en valeur le plus possible : fêtes entre amis, voyages, achats... Tout ceci contribuerait à déprimer ses amis, qui comparent leur vie et éprouvent un sentiment d'infériorité. A noter que, selon les chercheurs, le nombre d'amis Facebook et l'état initial de solitude de la personne n'a pas d'impact. 


Les photos persos agacent !

Une autre étude, réalisée par la Birmingham Business School et rapportée par le Huffington Post, montre que Facebook nuit également aux relations sociales dans la vraie vie. Plus précisément, c'est le fait de poster beaucoup de photos, en particulier des autoportraits, qui agacerait nos amis Facebook jusqu'à les rendre hostiles. 

David Hougton, qui a initié l'étude, explique qu'il est important de se rappeler que notre liste d'amis se compose de différentes typologies de personnes : il y a nos amis proches, mais aussi notre famille, nos connaissances, nos collègues... Toutes ne réagissent pas de la même façon à l'information publiée. 

Pour son enquête, il a étudié les sentiments de 508 personnes par rapport aux photos publiées par leurs amis Facebook. Il en est arrivé à la conclusion que plus une personne publie de photos, moins elle est proche de ses amis Facebook. En résumé, vos autoportraits ou selfies ne sont globalement pas appréciés par vos contacts, et plus vous en publiez, plus les gens y sont hostiles.

Conclusion : limitez votre autoportrait à votre photo de profil Facebook, votre liste d'amis vous en sera reconnaissante. 

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis