Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Euromed Management : l'ancien directeur de l'é...

Euromed Management : l'ancien directeur de l'école de commerce condamné

Le verdict est tombé hier pour l’ancien directeur de l’école de commerce Euromed de Marseille. Jean-Paul Leonardi a été condamné par le tribunal correctionnel de la ville à 15.000 euros d’amende pour favoritisme.

28 Mai 2015 à 10h55 | | 0 avis

amende, condamnation, tribunal, euromed, management

15.000 euros d’amende pour Jean-Paul Leonardi

La sentence est tombée pour Jean-Paul Leonardi, ancien directeur de l’école de commerce Euromed à Marseille. Rendu coupable de favoritisme au profit de trois sociétés, le parquet avait requis à son encontre une peine de 10 mois de prison avec sursis et de 15.000 euros d’amende, pour les différents chefs d'accusation qui lui était reprochés.

Finalement le tribunal correctionnel de Marseille en a décidé autrement, et a condamné l’ancien directeur à 15.000 euros d’amende uniquement.

En effet, il a été relaxé pour les délits de favoritisme et de prise illégale d’intérêts, notamment pour l’acquisition des 7200 clefs USB, achetées à l’entreprise de son fils, Lucas, lui-même poursuivi pour recel.

Le gérant de DPF Conseil condamné également

A la tête d’Euromed de 2002 à 2008, l’école avait signé entre autres choses quatre conventions en 9 mois à peine, pour la formation des équipes de l’école et la collecte de la taxe d’apprentissage. Dans le même temps c’est la rémunération de la société DPF Conseil qui triplait en passant de 45.000 euros à 120.000 euros par an.

Franck Dompietrini, gérant de l’entreprise DPF Conseil, a quant à lui été condamné à 5000 euros d’amende, pour avoir été reconnu coupable de recel de favoritisme et faux et usage de faux.

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis