Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Des étudiants de l'UTBM se mobilisent contre l...

Des étudiants de l'UTBM se mobilisent contre l'expulsion d'un prof Néo-Zélandais

Un enseignant néo-zélandais de l’Université de Technologie de Belfort-Montbéliard (UTBM) est visé par une obligation de quitter le territoire, son titre de séjour n’ayant pas été renouvelé. Les étudiants et les professeurs de l’établissement se mobilisent contre cette décision.

09 Novembre 2012 à 11h30 | | 0 avis

Des étudiants de l'UTBM se mobilisent contre l'expulsion d'un prof Néo-Zélandais

« Pas assez d’heures de travail »

Oliver Dean, professeur d’anglais de 31 ans originaire de Nouvelle-Zélande, n’a plus son titre de séjour depuis la mi-octobre. Il enseigne sa langue depuis la rentrée 2011, en CDD, sur un poste vacant à l’UTBM et ce, après 4 ans d’études et d’enseignement à Strasbourg et Dijon. A la rentrée, le poste qu’il occupait a été pourvu et l’établissement lui a proposé un poste de vacataire avec moins d’heures de cours. En plus de cela, il a obtenu quelques heures de cours dans un centre de formation par alternance.

Or depuis la mi-octobre, n’ayant plus de titre de séjour, il ne peut plus enseigner et risque l’expulsion du territoire français. Olivier Dean a expliqué à l’AFP que « la préfecture du Territoire-de-Belfort a estimé que je n’avais pas assez d’heures de travail pour justifier un titre de séjour et que 66 personnes actuellement inscrites au Pôle Emploi dans le département ont les compétences pour occuper mon poste ».


Comité de soutien et pétition

Pour que leur enseignant ne soit pas expulsé, les étudiants de l’UTBM ont créé un comité de soutien et rédigé un courrier à l’intention du préfet qui a été signé par tous les élèves de M. Dean. Les députés Damien Meslot (UMP) et Michel Zumkeller (UDI) ont également envoyé une lettre au préfet du Territoire-de-Belfort.

« Nous avons décidé de nous mobiliser quand on nous a dit (…) que M. Dean ne pouvait plus enseigner car son titre de séjour n’était pas renouvelé », explique Morgan Breitner, responsable du comité de soutien et étudiant à l’UTBM.

Olivier Dean se dit très touché de ce soutien et ajoute « J’aime mon travail et aider les élèves, je pense qu’ils l’ont senti et ils me le rendent maintenant ».

La préfecture, interrogée par l’AFP, confirme que Olivier Dean « ne remplit pas les conditions. Pour l’instant, son dossier est toujours en cours d’examen ».

 

Crédit photo: © diego cervo

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis