Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Les étudiants mangent rapidement et peu varié

Les étudiants mangent rapidement et peu varié

21 Septembre 2010 à 14h26 | | 0 avis

Les étudiants mangent rapidement et peu varié

Une récente étude du CREDOC s'est intéressée à l'alimentation des Français. Cette étude a mis en évidence des habitudes spécifiques aux étudiants : des repas rapides, peu variés et donc moins bons pour la santé.

Repas "sur le pouce" et répétitifs

Le CREDOC (Centre de Recherche pour l'Etude et l'Observation des conditions de vie) s'est intéressé aux comportements alimentaires selon les tranches d'âges. Il en ressort que les 15-34 sont ceux qui mangent de la manière la plus pauvre et la plus "moderne" (des produits tout prêts types sandwiches, pizzas, plats composés...).

En effet, les étudiants détiennent l'indice de diversité alimentaire le plus faible, abandonnant la cuisine pour les plats tout prêts. Ils privilégient donc la praticité et la rapidité des repas au savoir vivre et à leur bien être.

Mais cette étude souligne, contrairement à ce que l'on pourrait penser, que ce type d'alimentation ne conduit pas à une progression de l'obésité, notant qu'elle est le fait de nombreux facteurs génétiques et environnementaux. De plus, la proportion de personnes en surpoids et obèses est la plus importante dans les catégories "gastronomes à la française" et "bons vivants".

Mais de là à dire que les étudiants s'alimentent de manière équilibrée, il y a un grand pas que l'étude ne franchit pas !

 

repas en famille

les Français aiment prendre leurs repas en famille

 


 

Le modèle alimentaire français limite le risque d'obésité

Autre information intéressante : le modèle d'alimentation en France contribue à la lutte contre l'obésité. Malgré les contraintes liées au travail et la simplification des repas depuis quelques années, les Français prennent toujours leur repas à des heures précises, et grignotent deux fois moins que les américains.

De plus, l'obésité atteint 14,5% de la population adulte en France contre 26,9% aux Etats-Unis.

Surtout, cette étude que la spécialité alimentaire de la France reste la convivialité. Ca tombe bien, de nombreux restos U ont été rénovés ou construits en 2010 !

A.S.

source : http://www.credoc.fr/pdf/4p/232.pdf

credit photo : topfer et pnijhuis

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis