Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Etudiants étrangers : Wauquiez soutient la cir...

Etudiants étrangers : Wauquiez soutient la cirulaire Guéant

C'était le 2 Novembre 2011, à l'Assemblée Nationale. Le ministre de l'Enseignement Supérieur a affirmé devant les députés que la circulaire Guéant ne "changeait rien" à la situation des étudiants étrangers, mais qu'il était "légitime" de s'assurer qu'ils viennent en France pour "y faire véritablement des études". Une prise de position qui a soulevé la critique.

03 Novembre 2011 à 11h45 | | 2 avis

Etudiants étrangers : Wauquiez soutient la cirulaire Guéant

Le débat du 31 mai 2011

Le 31 mai 2011, la circulaire dite "Guéant" avait déjà fait couler beaucoup d'encre. Dedans, Claude Guéant, ministre de l'Intérieur, s'exprimait en ces termes.

"La procédure de changement de statut (étudiants demandant un titre de séjour professionnel) devra faire l'objet d'un contrôle approfondi. L'exception prévue pour les étudiants qui sollicitent une autorisation provisoire de séjour dans le cadre d'une recherche d'emploi doit rester rigoureusement limitée".

Une circulaire qui avait défrayé la chronique et avait amené beaucoup de réactions. Le débat n'était pas vraiment éteint lorsque mercredi 2 novembre 2011, interrogé par le député PS Jean Glavany qui réclamait l'abrogation de cette circulaire, le ministre Laurent Wauquiez a jugé légitime la position de Claude Guéant.


La France : troisième destination d'accueil des étudiants étrangers

M. Wauquiez a rappelé que la France était la troisième destination d'accueil des étudiants étrangers au monde, et que les chiffres étaient même en augmentation.

La circulaire Guéant selon lui ne change rien à l'Etat du droit. "Une politique d'attractivité", a-t-il rappelé,"c'est aussi une politique d'attractivité qui est maîtrisée, faite dans le cadre de partenariats avec les universités, et pas en désordre."

Fiche pratique :
Les aides pour les étudiants étrangers >>
Découvrez les bourses accordées aux étudiants étrangers !


Les organisations étudiantes demandent le retrait de la circulaire Guéant

"Est-il illégitime de demander à un étudiant étranger qui vient en France qu'il ait mis suffisamment d'argent de côté pour pouvoir subvenir à sa durée de séjour dans notre pays ?" 

A la suite de la circulaire, beaucoup de diplômés étrangers n'ont pu obtenir de changement de statut, et passer ainsi du statut d'étudiant à celui de salarié. C'est pour cette raison et pour répondre à l'inquiétude causée aux grandes écoles et aux universités que les organisations étudiantes ont demandé le retrait de la circulaire Guéant, ainsi que du décret du 6 septembre.

Ce décret relevait en effet le niveau des conditions de ressources imposées aux personnes qui souhaitent suivre en France des études. 

Claude Guéant a fini par estimer que les étudiants étrangers venaient en France pour étudier, et non pour détourner leur statut et arriver sur le marché du travail.

Les avis sur cet article
jerem64

20 / 20

A l'heure ou on pousse les étudiants français à étudier à l'étranger, c'est d'un triste !
Par

jerem64

- le 04 Novembre 13h52
sandrine8586

20 / 20

Pourquoi on empêche les étudiants étrangers d'être libre en France alors que bon nombre de français partent à l'étranger pour y étudier ou pour travailler ? J'ai beaucoup de copains qui sont partis à l'étranger et pas pour étudier seulement mais pour beaucoup y travailler. Donc nous on laisse nos jeunes partir mais on ne pourrait pas accueillir les étrangers ? C'est un peu facile et injuste non?
Par

sandrine8586

- le 03 Novembre 15h29
Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis