Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Un étudiant tourne un film X pour ses études

Un étudiant tourne un film X pour ses études

A l’université Bilgi, à Istanbul, un étudiant a décidé de voir où sont les limites de la science. Pour cela il a réalisé un film pornographique avec l’accord de trois enseignants. Six mois plus tard, cette histoire fait couler beaucoup d’encre.

14 Janvier 2011 à 10h02 | | 1 avis

Un étudiant tourne un film X pour ses études

Définir la frontière entre liberté et conservatisme

L’étudiant en question, Deniz özgun, ne manque pas d’audace : Il a demandé à ses enseignants la permission de tourner un film X pour les besoins de son sujet de fin d’études dans le domaine de la photographie et de la vidéo. Et après quelques discussions, l’équipe pédagogique composée de 3 enseignants a accepté.

L’étudiant explique son acte : J'avais envie de réaliser quelque chose qui permette de voir jusqu'où pouvaient aller les limites de la liberté académique dont on nous parle depuis tant d'années... Parce que l'université, c'est en réalité un espace de liberté souvent inutilisé. J'ai donc pensé qu'un film porno serait le meilleur moyen pour tester les limites de cette liberté". Il ajoute ensuite qu’il n’aurait jamais eu cette idée si un certain conservatisme ne se faisait pas ressentir dans la société. Mais cette excuse n’est pas du goût de tous.

Les sanctions de la liberté

Ce cas fait couler beaucoup d’encre et les trois enseignants qui avaient donné leur accord ont été renvoyés. L’université a bien pour fonction la recherche mais la requête de cet étudiant n’était pas justifiée selon certains. Pour étudier les réactions de la population face à la pornographie il n’était pas nécessaire de produire un film comme l’explique l’éditorialiste Mehmet Yilmaz.

D’autres, tel que l’éditorialiste Hincal Uluç, dénoncent une sanction à titre d’exemple. En effet cette université est reconnue pour la grande liberté qu’elle accorde aux étudiants : « Ses étudiants avaient joué en turc la comédie musicale américaine Rent dont les personnages principaux sont des gays et des lesbiennes ». Mais cette fois-ci l’étudiant semble avoir été trop loin. Avec un film pornographique de trois minutes, toute l’université a sombré dans la peur.

Pour cet étudiant la sanction a été moins sévère que pour ses enseignants. Il a été noté par un D (note la plus basse) mais a tout de même réussit à obtenir son diplôme.

Les avis sur cet article
Jb

20 / 20

Je trouve ca ressemble quand meme plus à de la provocation qu'à une réelle démarche de travail...
Par

Jb

- le 14 Janvier 14h05
Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis