Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Un étudiant met en place "l'artfunding", pour ...

Un étudiant met en place "l'artfunding", pour lutter contre le cancer

Un savant mélange d'art et de financement participatif, voilà ce qu'a mis en place un étudiant toulousain. Tous les dons seront reversés à une association luttant contre la maladie du cancer.

09 Décembre 2014 à 15h52 | | 0 avis

Un étudiant met en place

Un étudiant monte un projet d'oeuvre d'art participative

On connaît tous le financement participatif ou crowfunding en anglais. Cette méthode, très courante sur internet, permet de financer des projets en faisant appel à un grand nombre de donateurs. Un étudiant de la Toulouse business School, a associé à cette technique, une dimension artistique, cela devient de l’artfunding.

L'argent est reversé à une association

C’est dans le cadre de ses études, que ce Toulousain a pensé à l’art pour financer un projet. «Je travaillais sur les moyens de financement et j’ai pensé qu’une œuvre d’art, et la motivation du public pour son achèvement, pouvait être fédératrice» a expliqué l’étudiant. Il a décidé de mettre son idée au service d’une association. L’association choisie, est PSRI (Promotion, Santé, Recherche et Innovation), et les fonds récoltés seront consacrés à la recherche pour la lutte contre le cancer.

Oeuvre, composée de 3404 cubes de bois à 15 euros

Pour cette opération, nommée « Karkara », l’idée est de former une toile participative. Le projet a été confié à l’artiste Renaud Corte, qui pour symboliser le cancer, a réalisé un crabe géant avec plus de 3404 cubes de bois. Pour un prix unitaire de 15 euros, chaque personne peut participer à la création de cette œuvre. Mais avec ce projet, elle est plus qu’un simple donateur, puisqu’elle a le droit d’écrire un message qui sera ensuite inscrit sur le morceau d’œuvre qu’il a financé.

Des messages de toutes sortes, pas toujours en rapport avec le cancer. « Certains messages s’adressent à des patients, d’autres sont des citations qui n’ont rien à voir avec le cancer. Quelqu'un a même fait inscrire le nom de son chat» a expliqué l’artiste au journal 20 minutes. Pour l’instant, seule une centaine de cubes a été vendue.

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis