Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Un étudiant ivre roule à 100 km/h en ville av...

Un étudiant ivre roule à 100 km/h en ville avec 9 personnes à son bord

Un étudiant qui roule ivre à 100km/h dans une zone limitée à 50km/h avec en plus neuf personnes à bord de son véhicule cinq places. C’est le fait insolite de la semaine passée, retour sur ces événements.

06 Octobre 2014 à 11h00 | | 0 avis

Un étudiant ivre roule à 100 km/h en ville avec 9 personnes à son bord

C’est à Angers que se sont déroulés les faits, dans la nuit de mardi à mercredi. Aux alentours de minuit et demie les agents de la brigade anti-criminalité postés dans les rues d’Angers ont vu arriver une voiture à très vive allure le boulevard du Bon Pasteur, un boulevard qui relie le centre ville au quartier de la Belle-Beille le long du parc Balzac.

Un véhicule bondé, un conducteur soûl

Le véhicule en question, une Mazda 2 est immédiatement stoppé par les forces de l’ordre alors qu’il était lancé à 100km/h en agglomération, zone limitée naturellement à 50km/h. Alors que cette petite voiture est conçue pour accueillir en tout cinq personnes, les policiers ont eu la surprise de découvrir pas moins de dix étudiants au total, dont un qui s’était installé dans le coffre.

L’histoire ne s’arrête évidemment pas là, les policiers ont fait souffler le conducteur du véhicule, âgé de 20 ans, dans un éthylomètre qui a révélé un taux de 1,80 gramme d’alcool par litre de sang. Pour rappel, le taux d’alcool maximum autorisé au litre de sang est de 0,5g.

L’étudiant a été interpellé sur-le-champ, placé en cellule de dégrisement, sa voiture immobilisée et son permis de conduire lui a été retiré. Les passagers ont ainsi dû repartir à pieds. Quant au conducteur il a été placé en garde à vue après son séjour en cellule de dégrisement, il a finalement été libéré et sera convoqué prochainement par le tribunal correctionnel. Pour les policiers, cette interpellation reste une surprise.

La consommation d'alcool à outrance est devenue un rite de passage pour les jeunes et chaque année les comportements à risques évoluent. On ne le rappellera jamais assez, celui qui conduit, c'est celui qui ne boit pas. A l'heure où les associations de sécurité routière réclament la tolérance zéro pour l'alcool au volant chez les jeunes conducteurs, voilà une histoire qui devrait ajouter de l'eau à leur moulin.

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis