Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Etre étudiant : des doutes, de la résignation...

Etre étudiant : des doutes, de la résignation, et de l'engagement

22 Septembre 2010 à 10h30 | | 0 avis

Etre étudiant : des doutes, de la résignation, et de l'engagement

Le Baromètre IPSOS - Secours Populaire Français sorti cette semaine s'intéresse de plus près à la place des étudiants dans la société. Principal bilan : la majorité des jeunes subissent des difficultés financières et sont angoissés face à leur avenir. Mais ils ne baissent pas les bras pour autant !


70% des jeunes pensent que la société ne leur donne pas une place assez importante

Si l'entrée dans la vie active est difficile, les jeunes espèrent que leurs difficultés seront passagères. Quand on leur demande un avis sur leur place dans la société, ils sont 70% à considérer qu'elle n'est pas assez importante.

Pourtant, les étudiants ne sont pas les premiers à se plaindre ! Ils sont même majoritairement satisfaits de leurs conditions de logement (86%), et de leur niveau de vie (66%).


Les étudiants sont-ils optimistes, malgré les difficultés ?

Pourtant, il y a un décalage entre les difficultés qu'ils rencontrent et leur optimisme. Par exemple :

  • 86% des étudiants sont satisfaits de leur accès aux soins, mais 23% ont déjà eu des difficultés à payer certains actes médicaux
  • 66% sont satisfaits de leur niveau de vie, mais 44% ont des difficultés à accéder à la culture ou aux loisirs

Au final, il y a égalité (50%/50%) entre les étudiants qui jugent leur situation personnelle facile et pas facile !

Pour la plupart, les jeunes sont prêts à faire des concessions pendant leurs études, mais à condition que l'avenir soit meilleur...

Et le problème est là : angoisse (50%), colère (38%) et impatience (38%) prennent largement le pas sur la confiance (25%) et la sérénité (17%) quand on leur demande quels sentiments leur situation future leur évoque...

études et accès à l'emploi

Les étudiants doutent de la valeur de leur diplôme sur le marché de l'emploi


Un étudiant sur deux doute que les études facilitent l'accès à l'emploi

Quand la moitié des étudiants doute de l'utilité des études pour accéder à l'emploi, il devient difficile de se baser sur ce compromis.

Selon Etienne Mercier, directeur adjoint du Pôle opinion et recherches sociales d'Ipos, les jeunes "peinent à se projeter dans l'avenir, beaucoup considèrent que les études et les efforts ne paient plus. Au-delà d'une panne de confiance (...), c'est une véritable faillite du système".


Les étudiants s'engagent pour des valeurs

Pour autant, les étudiants ne se considèrent pas comme la "génération sacrifiée". En témoigne une forte envie de s'engager pour des causes qui leurs sont chères :

  • L'environnement et le développement durable (41%) ;
  • La lutte contre toutes les formes de discriminations (41%) ;
  • Les arts, le sport, la culture (37%) ;
  • L'aide aux personnes en situation d'exclusion en France (24%) ;
  • La vie de votre quartier, de votre village (21%) ;
  • L'aide au développement à l'étranger (15%) ;

Avec 6% d'étudiants prêts à s'y engager, la politique arrive en bas du classement. Ils considèrent que, pour changer les choses, mieux vaut s'engager dans une association.

Ca tombe bien, avec la rentrée, les associations recrutent des étudiants sur les campus !

A.S.

credit photo : mzacha, alesia17

Sondage réalisé par téléphone du 9 au 24 juillet 2010 auprès de 611 jeunes âgés de 18 à 30 ans, issus d'un échantillon national représentatif de 2895 français âgés de 15 ans et plus, selon la méthode des quotas.

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis