Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Devenir enseignant : les nouveautés à ne pas ...

Devenir enseignant : les nouveautés à ne pas manquer

27 Décembre 2012 à 14h10 | | 0 avis

Devenir enseignant : les nouveautés à ne pas manquer

Branle-bas de combat chez les futurs professeurs. De nombreuses modifications dans l’organisation des concours de recrutement des enseignants (premier et second degrés, hors agrégation) sont à venir : hausse du nombre de recrutements, calendrier avancé, année de formation entre les résultats des épreuves d’admissibilité et les épreuves d’admission, etc. Media Etudiant revient sur ces nouveautés et vous présente ce qui va changer pour la session 2014.


Un nouveau calendrier pour une formation pratique renforcée

La session 2014, c'est-à-dire la session dont les admis seront nommés à la rentrée 2014, est exceptionnelle. Elle débutera en effet de manière anticipée par rapport aux dates habituelles des concours. Alors que les inscriptions sont généralement ouvertes à partir de juin-juillet, elles se dérouleront pour cette session du 15 janvier au 21 février 2013. Les épreuves d’admissibilité (les écrits) se dérouleront en juin 2013, et non pas à l’automne 2013. Quant aux épreuves d’admission (les oraux), elles se tiendront en juin 2014. Soit un an plus tard.

 

La question se pose alors. Que vont faire les candidats ayant réussi les épreuves d’admissibilité entre juin 2013 et juin 2014 ? La réponse tient en trois points.

  • Tout d’abord, les candidats ne possédant pas encore leur Master 2 devront le valider. Les candidats qui seront admis aux concours 2014 en juillet 2014, mais n’auront pas validé leur Master 2, pourront conserver pendant une année le bénéfice de leur admission aux concours.
  • Ensuite, les candidats devront préparer les oraux.
  • Enfin, les candidats pourront, s’ils le désirent, devenir agents contractuels et effectuer des stages en responsabilité correspondant à un tiers-temps de service d’enseignement, rémunérés à hauteur d’un mi-temps. Les candidats ayant déjà obtenu leur Master 2 en juin 2013 pourront, s’ils le souhaitent, réaliser davantage d’heures de service d’enseignement que le tiers-temps prévu. Ils bénéficieront, à compter de septembre 2013, dans le cadre des Écoles supérieures du professorat et de l’éducation (ESPE), d’une offre de formation professionnelle.

L’instauration de cette période transitoire correspond à la volonté de Vincent Peillon de rétablir une vraie formation professionnelle et de doter les futurs enseignants d’une solide expérience de terrain avant leur prise de fonction en septembre 2014.


Les concours de 2016 et des années suivantes

Les concours suivants, qui permettront de pourvoir les postes à partir de la rentrée 2016, seront différents des concours 2013 et 2014. Leur maquette, leur format et le cursus de formation dans lequel ils seront inclus ne sont pas encore arrêtés.

En revanche, voilà ce que l’on sait :

  • L'inscription, les écrits et les oraux auront lieu au cours de la seule année universitaire 2014-2015 et non étalés sur deux ans comme la session 2014.
  • Ces concours nouvelle version s’adresseront principalement aux étudiants inscrits en Master 1 en septembre 2013 mais seront également ouverts aux étudiants inscrits en Master 2 et aux personnes titulaires d’un diplôme de Master ou d’un grade équivalent.
  • Les programmes ne sont pas encore définis mais les épreuves sont censées comporter une partie professionnelle.

Crédit photo © Sergey Nivens

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis