Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Récap' : le conflit étudiant au Québec

Récap' : le conflit étudiant au Québec

Depuis le 13 février 2012, des milliers d'étudiants québecois sont en grève générale illimitée contre l'imposition d'une hausse des droits de scolarité à l'université (325 dollars canadiens par an sur cinq ans). D'ici à 2017, ils devraient donc passer de 1700 à 3000 euros par an.

18 Juillet 2012 à 10h32 | | 1 avis

Récap' : le conflit étudiant au Québec

Toujours en action, ce "printemps érable" est le plus long mouvement de grève universitaire de l'histoire du Québec. Les revendications sont principalement pour la gratuité scolaire et une meilleure gestion des universités.

Pour introduire ce décryptage, il est nécessaire de rappeler que les manifestations de mars rassemblaient plus de 100 000 personnes autour de tactiques visant à perturber l'économie québécoise.

MediaEtudiant.fr vous propose de décrypter tous les grands événements qui ont suivi.

 

Manifestations, négociations et propositions pour le mois d'avril

20 avril 2012 : une des plus grandes émeutes du mouvement

Devant le palais des Congrès de Montréal, des vitrines et des voitures de police sont vandalisées. Plusieurs personnes sont blessées. Le niveau de violence montre d'un ton.

25 avril 2012 : plus de négociations entre le gouvernement et les étudiants

La Ministre de l'Education Beauchamp décide d'exclure le syndicat Classe des pourparlers. Immédiatement, les leaders de la FECQ et de la FEUQ décident de suspendre les discussions avec le gouvernement.

27 avril 2012 : une proposition qui n'est pas la bienvenue par les étudiants

Jean Charest, le premier ministre québecois, propose d'augmenter les droits de scolarité non plus sur 5 ans, mais sur 7. Cela serait accompagné de subventions supplémentaires pour les bourses, à hauteur de 39 millions de dollars canadiens. Les syndicats étudiants sont contre cette proposition, le mouvement continue.


En mai, une loi pour contrer le mouvement

3 mai 2012 : les étudiants se mettent nus à Montréal

Les organisateurs utilisent une nouvelle tactique de manifestation pour faire parler du mouvement dans le monde entier. C'est une réussite puisque l'actualité tourne internationalement.

 

4 mai 2012 : des blessés au congrès du parti au pouvoir

De violents heurts ont éclaté durant le congrès du parti au pouvoir. En tout, on dénombre 106 interpellés et 9 blessés.

14 mai 2012 : la ministre de l'Education démissionne

Alors qu'un accord de principe venait d'être rejeté au dernier moment, Line Beauchamp décide de quitter son poste de Ministre de l'Education pour créer un "électro-choc".

18 mai 2012 : la loi limitant le droit de manifester est votée

C'est un des tournants du "printemps érable". Le Parlement québécois a adopte la loi 78 qui restreint le droit de grève et prévoit de lourdes sanctions. Le gouvernement passe à la vitesse supérieure pour contrer le mouvement.

 

20 mai 2012 : premières interpellations

Lors d'une manifestation violente à Montréal, ce sont plus de 300 personnes qui sont interpellées.

22 mai 2012 : une importante manifestation pour les 100 jours du mouvement

Pour fêter le centième jour de protestation, ce sont plus de 100 000 étudiants qui se réunissent dans les rues de Montréal.

 

25 mai 2012 : le tintamarre des casseroles

Pendant une semaine, les étudiants vont défier la loi 78 en faisant du tapage nocturne. Même en province, tous ceux qui veulent exprimer leur mécontement devront taper sur des casseroles.


A partir de juin, les manifestations baissent d'un cran

10 juin 2012 : les manifestants de nouveau dévétus

Pour perturber le Grand Prix de Formule 1 à Montréal, des étudiants participent à l'événement "Tous nus dans la rue". Ils souhaitent exprimer leur mécontent aux yeux du monde entier.

22 juin 2012 : jusqu'à 20 000 personnes dans les rues de Montréal

La fronde étudiante ne fait pas de pause durant l'été. Après 131 jours de protestation, ce sont presque 10 000 manifestants qui défilent dans les rues de Québec. Un record. Malgré cela, il n'y a pas d'issue prévisible au conflit.


Un mois de juillet plein d'actualités

3 juillet 2012 : le maire de Paris rencontre les leaders étudiants de la contestation

Bertrand Delanoë a rencontré des responsables du mouvement étudiant pour chercher à comprendre leur lutte. Le maire de Paris a souligné que cette rencontre n'était en rien "un soutien".

12 juillet 2012 : le syndicat "La Classe" veut inciter au vote

Après six mois de conflit, le syndicat étudiant "Classe" a décidé de mobiliser les jeunes aux élections. Pour cela, il délivrera dans tout le Québec un manifeste intitulé "Nous sommes avenir".

15 juillet 2012 : un déficit de 4 millions de dollars pour l'UQO

Selon le journal Le Droit, l’Université du Québec en Outaouais va devoir affronter un déficit de 4 millions de dollars à cause de la grève illimitée. Les cours d'été ont été logiquement annulés.

16 juillet 2012 : des élections estivales de plus en plus évidentes

La Fédération des Travailleurs du Québec a déjà demandé les priorités des partis politiques, alors qu'elle ne le fait normalement que quelques jours avant les élections. Les rumeurs d'élections estivales seraient donc véridiques.

 

 

digiSchool a selectionné pour vous
Les avis sur cet article
Jb

20 / 20

Sympa ce récap ! A noter que j'ai entendu à la radio que la société au Québec est bien plus individualiste que chez nous, et que là bas il n'est pas du tout habituel que les parents financent les études de leurs enfants... La grande majorité des étudiants travaillent pour financer leurs études, et etc, ce qui permet de mieux comprendre aussi pourquoi cette augmentation de frais de scolarité met le feu aux poudres...
Par

Jb

- le 19 Juillet 09h59
Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis