Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Conflit étudiant au Québec : un des principau...

Conflit étudiant au Québec : un des principaux leaders du mouvement démissionne

Depuis bientôt 6 mois, des milliers d'étudiants québécois protestent chaque jour contre la hausse des droits de scolarité à l'université. Et le "printemps érable" est loin d'être terminé... malgré la démission de Gabriel Nadeau-Dubois, un des principaux leaders étudiants.

10 Aout 2012 à 10h59 | | 0 avis

Conflit étudiant au Québec : un des principaux leaders du mouvement démissionne

En effet, les 14 cégeps (fédérations de collèges publics) en grève tiennent des assemblées générales toute la semaine pour décider de l'avenir du mouvement.

MediaEtudiant.fr revient sur les 2 actualités du jour à propos du conflit étudiant au Québec.

 

Gabriel Nadeau-Dubois démissionne

Après Léo Bureau-Blouin, c'est un nouveau leader étudiant québecois qui quitte ses fonctions. En effet, le co-porte-parole de la "Classe" a démissionné jeudi.

Âgé de seulement 21 ans, Gabriel Nadeau-Dubois représentait donc le plus radical des syndicats étudiants. Il est devenu en quelques mois la vedette des médias. Pour confirmer son départ, il a choisi d'écrire une lettre ouverte, publiée par le quotidien Le Devoir.

MediaEtudiant.fr vous propose quelques extraits :

  • "Il est maintenant temps que d'autres prennent la relève".
  • "Je pars la tête haute, avec la conviction d’avoir fait mon devoir"
  • "Je pars, mais le mouvement se poursuivra."
  • "Cette décision n’est ni motivée par l’amertume, ni par le désespoir."

 


Un cégep a décidé de retourner en classe à la rentrée

Les sondages sont clairs : une reprise du mouvement favoriserait le gouvernement libéral sortant. Alors que les élections législatives anticipées approchent, il est nécessaire de bien réfléchir pour trouver la meilleure solution possible.

Les étudiants tiennent donc cette semaine des assemblées générales pour voter la poursuite du mouvement. Des milliers de professeurs québecois ont indiqué qu'ils respecteraient leurs votes.

La Coalition Avenir Québec avait proposé il y a quelques jours un compromis pour stopper le conflit.

Jeudi après-midi, une association étudiante a voté un retour en classe. En effet,  les 5000 étudiants du cégep André-Laurendeau auront bien leur rentrée à la mi-août. L'assemblée générale a également rejeté l'idée d'une seule journée de grève pour la manifestation nationale du 22 août prochain.

L'Université de Montréal choisit de poursuivre le mouvement

Les étudiants en service social de l'Université de Montréal ont choisi à 54% de poursuivre le mouvement. Seulement 61 membres ont exercé leur droit de vote. 

 

Crédits photo : © Pixel Embargo - Fotolia.com

digiSchool a selectionné pour vous
Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis