Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

[MàJ] Conflit étudiant au Québec : les unive...

[MàJ] Conflit étudiant au Québec : les universités ne recevront "que" 32 millions

Article initialement publié le 29 septembre 2012

08 Novembre 2012 à 14h14 | | 0 avis

[MàJ] Conflit étudiant au Québec : les universités ne recevront

 

10.8 millions de dollars, c'est la somme qui devra être remboursée aux 85 000 étudiants québecois qui ont versé des frais de scolarité trop élevés pour cette rentrée, rapporte Le Journal de Montréal. En effet, plusieurs universités avaient déjà augmenté leurs droits d'inscription, en application de la réforme mise en place par l'ancien gouvernement. 

Jusqu'à 127 dollars de trop

Des dizaines de milliers d'étudiants ont payé une somme trop élevée pour leurs droits d'inscription cette rentrée. Plusieurs universités, notamment Concordia, McGill et l'UQAC, avaient déjà appliqué la hausse des frais de scolarité demandée par l'ancien gouvernement. Après des mois de manifestations et une élection, les étudiants ont réussi à faire annuler cette réfome.

Néanmoins,  ils sont 85 000 à avoir payé jusqu'à 127 dollars de trop pour leur inscription. Une somme qu'ils vont devoir récupérer, soit par un remboursement immédiat, soit par un crédit sur leurs prochains frais de scolarité. Au total, les universités doivent rendre 10,8 millions de dollars !


Des universités pas assez patientes ?

Martine Desjardins, présidente de la FEUQ (Fédération étudiante universitaire du Québec) regrette que ces universités n'aient pas pris la peine d'attendre le résultat des élections. "À la base, si on avait été patients, on aurait évité tous ces dédales administratifs. On risque de voir de plus en plus d’étudiants défiler pour obtenir leur remboursement et peut-être devoir gérer des plaintes si les délais sont trop longs.". De son côté, l'UCAQ prend les choses plus sereinement. L'administraton ne pense pas que ces remboursements deviendront problématiques, et se dit prête à y consacrer tout le temps nécessaire. 

L'UdeM (Université de Montréal) a choisi d'attendre les élections et de repousser les facturations. Une bonne initiative. Toutefois, elle a quand même dû subir des frais supplémentaires pour la réimpression des 50 000 factures : celles-ci prenaient en compte la hausse des frais. 


48 millions de dollars en moins pour les universités

La hausse des frais de scolarité pour les 270 000 étudiants québecois aurait dû faire gagner 48 millions de dollars supplémentaires aux universités. D'autant que certaines universités, comme l'UQAC, avaient déjà intégré ces revenus dans le budget 2012-2013. Pauline Marois, la Première Ministre, a annoncé qu'elle allait travailler sur une mesure permettant de comblet de trou budgétaire. 


[MàJ] Finalement les universités ne recevront "que" 32 millions

Les universités québécoises qui réclamaient 42 millions de dollars, estimant avoir été sous-financées, ne recevront finalement « que » 32 millions de dollars du gouvernement Maurois. Les universités réclamaient 10 millions de plus pour l’annulation de la hausse des droits de scolarité. La Conférence des recteurs et principaux des universités du Québec (CREPUQ) s’appuyait sur le plan de financement des universités du précédent gouvernement.

La nouvelle chef du gouvernement, Pauline Marois, en annonçant l’annulation de la hausse des droits de scolarité avait promis de compenser le manque à gagner des universités. Le CREPUQ n’a pas encore commenté la décision.

Les associations étudiantes pensent, elles, que les universités pourraient faire des économies en revoyant leur manière de gérer les établissements.

 

Crédits photo : © Fotowerk - Fotolia.com

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis