Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Justice : Les 33 jeunes du collectif Jeudi Noir...

Justice : Les 33 jeunes du collectif Jeudi Noir vont être fixés

21 Octobre 2010 à 16h27 | | 1 avis

Justice : Les 33 jeunes du collectif Jeudi Noir vont être fixés

Les 33 jeunes du collectif Jeudi Noir qui occupent l'immeuble du 1bis, Place des Vosges à Paris vont être fixés : le jugement en appel de leur procès sera rendu demain. Depuis un an, ils occupent cet immeuble vide et inutilisé depuis 44 ans.

"L'affaire" des squatteurs de la place des Vosges

La méthode initiale des 33 jeunes, qui consiste à occuper le logement, est contestable. Mais depuis leur arrivée dans les lieux, les occupants n'ont pas dégradé l'immeuble ni perturbé le voisinage. Par ailleurs, ils se sont engagés à partir dès le début de travaux pour réhabiliter l'immeuble et ont proposé à la propriétaire des lieux de lui payer un loyer.

Les 33 étudiants et jeunes travailleurs du collectif Jeudi Noir sont donc plus des militants prêts à être sur le fil du rasoir judiciaire que des vandales.

Selon eux, "derrière cette décision (le jugement en appel rendu demain, ndlr) se joue en réalité l'arbitrage entre deux principes : le droit au logement pour tous, contre le droit de ne rien faire de sa propriété".

Et pour cause : si demain la justice venait à leur donner raison, cela pourrait être une avancée considérable. Car au delà du procès, cette affaire soulève la question des logements innocupés dans des villes comme Paris, ou de nombreuses personnes ont du mal à se loger...


Le verdict de la justice demain après midi

Les représentants de la propriétaire de l'immeuble ont refusé toute négociation et décliné la médiation proposée par la Cour d'Appel. Ils demandent l'expulsion immédiate des occupants et 60 000€ d'indemnités par mois d'occupation.

Le jugement en appel sera donc rendu public demain après midi. Lors du premier procès, les 33 membres du collectif Jeudi Noir ont été condamnés à payer 25 000€ d'indemnités à la propriétaire des lieux par mois d'occupation...

Les avis sur cet article
Jb

20 / 20

25 000€ par mois... Les loyers parisiens flambent !! :D Les apls suivent?
Par

Jb

- le 21 Octobre 17h16
Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis