Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Chiffres-clés : les étudiants et la précarité

Chiffres-clés : les étudiants et la précarité

Entrer dans les études supérieures peut devenir un enfer financier pour certains étudiants. Entre le prix des écoles, du logement et toutes les dépenses quotidiennes, beaucoup de jeunes vivent dans une précarité alarmante. Pour vous donner une idée de la situation, Media Etudiant revient sur les chiffres de la précarité chez les étudiants.

25 Mars 2013 à 14h22 | | 0 avis

Chiffres-clés : les étudiants et la précarité

Les étudiants sont 26 % à déclarer avoir "rencontré de réelles difficultés pour faire face aux dépenses courantes" : l'alimentation, le loyer ou encore les factures d'électricité.

73% des étudiants dépendant de leur famille pour vivre. Celle-ci constitue la principale source de revenus loin devant les aides sociales dont bénéficient seulement 38% des étudiants (bourses sur critères sociaux, aide au logement, allocations familiales)

Près de la moitié des étudiants vit avec moins de 400 euros par mois. Il faut rappeler qu'une personne est considérée comme pauvre lorsqu'elle touche moins de 650 euros par mois.

Sur 2.2 millions d'étudiants en France, 100 000 vivraient en dessous du seuil de pauvreté avec moins de 650 euros par mois. 225 000 seraient en grandes difficultés financières.

Si de nombreux étudiants rencontrent des difficultés pour faire face aux dépenses courantes. Ils sont presque 20% à renoncer à se soigner.

Au final, le budget moyen d'un étudiant est compris entre 500 et 1000 euros par mois, voire plus pour les mois de la rentrée en septembre et octobre, qui nécessitent le paiement de l'école ou de la faculté, l'achat de livre et parfois de matériel informatique ou numérique. Ces dépenses ont augmenté de 23% depuis cinq ans.

Sources : Unef, lmde, l'OVE (Observatoire de la vie étudiante)

Crédits photo : © Maxim Malevich - Delphimages - Fotolia

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis