Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Le chauffard qui a fauché un étudiant en sens...

Le chauffard qui a fauché un étudiant en sens interdit et pris la fuite écroué

Les faits s’étaient déroulés dans la nuit de mercredi 20 à jeudi 21 mai 2016 à Bordeaux, le chauffard a été interpellé par les forces de l’ordre alors qu’il tentait de réparer sa voiture endommagée suite à l’accident en prétextant un acte de vandalisme.

26 Mai 2015 à 14h35 | | 0 avis

prison, homicide, voiture, sens interdit, accident, percuter

Le chauffard s’apprêtait à réparer sa voiture

Un appel à témoins avait été lancé par les services de police de la ville de Bordeaux, pour retrouver le chauffard qui a percuté un étudiant lotois de 21 ans en pleine nuit en le laissant seul sur le bord du trottoir après un choc d’une violence incroyable. L'étudiant avait alors été transporté à l'hôpital en état de mort clinique.

Homicide involontaire aggravé par deux circonstances

L’automobiliste âgé de 30 ans, a été déféré au parquet de Bordeaux, ce dimanche. Il a été mis en examen par un juge d’instruction pour homicide involontaire aggravé par deux circonstances, le délit de fuite et un manquement à une obligation délibérée de sécurité, concernant le panneau de sens interdit mais aussi pour tentative d’escroquerie à l’assurance.

10 ans de prison et 150 000 euros d’amende

En effet, le lendemain de l’accident, compte tenu des dégâts matériels sur son véhicule, le propriétaire de la voiture, un agent commercial, s’était rendu dans un garage pour faire réparer son véhicule.

Le trentenaire s’est même rendu au commissariat pour déposer une plainte, dénonçant un acte de vandalisme.

L’homme aurait expliqué, lors de sa garde à vue, avoir pris la fuite « par peur ».  Le chauffard encourt pour le moment une peine de 10 ans de prison et une amende de 150 000 euros.

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis