Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Un professeur traite son élève de 13 ans de "...

Un professeur traite son élève de 13 ans de "sale djihadiste"

22 Janvier 2015 à 11h56 | | 0 avis

Charlie Hebdo, altercation, insulte, incident, enseignement, collège, enseignant, jihadiste

Jeudi 8 Janvier, après une altercation avec un élève de 13 ans, un professeur de sport du collège Henri Bergson, dans les Hauts-de-Seine, traite son élève de « sale djihadiste ».

Au lendemain de l’attentat contre le journal satirique Charlie Hebdo, un professeur du collège Henri Bergson, à Garches dans les Hauts-de-Seine, a insulté un élève de 13 ans de « sale djihadiste »,, après un accrochage pendant le cours, selon le père de l’élève qui a contacté la chaîne d’information RMC. Cependant il s’emblerait qu’aucune sanction ne soit encourue par le professeur de sport sujet aux amalgames.

Plus de 200 incidents déclarés suites aux attentats contre Charlie Hebdo

Ce n’est pas moins de 200 incidents survenus ces dernières semaines suite aux attentats à Paris. Même si les élèves sont les plus concernés, il n’est pas rare qu'un enseignant dérape. Le président de la République, François Hollande a rappelé hier au cours de son discours de voeux au monde de l'Education qu'aucun de ces incidents ne serait laissé "sans suite".

Suite à l'insulte de son professeur Yazid, âgé de 13 ans se dit « choqué » que de tels propos puissent émaner d’un adulte enseignant. Selon l’académie, l’élève se serait montré « odieux » envers son professeur, qui n’a pas eu d’autre choix que de pousser cette insulte. « Je n'aurais jamais pensé que cela vienne de la part d'un professeur. Ils sont censés transmettre des valeurs à nos enfants, les valeurs de la République », explique Adil, le père du jeune garçon à la radio RMC. « Une personne comme ça n'a pas sa place dans l'Education nationale et ne doit pas participer à l'éducation de nos enfants » s’indignait-il.

Mais aucune sanction ne sera appliquée puisque la maladresse du professeur est une erreur et non une faute selon l'académie. De plus ce dernier s’en est excusé aussitôt, mais les parents de l’élève ont tout de même décidé de porter plainte pour « injure publique envers une personne en raison de sa race ou de sa religion ».

Le père se dit près a contacter le Ministère

Visiblement choqué par de tels propos, le père du jeune homme s’interroge « est-ce que l'école de la République, avec des profs comme cela en son sein, cherche à former des citoyens responsables ou des jeunes qui vont avoir la haine? Parce que là ils sont en train de lui mettre la haine à mon fils. Il ne comprend pas pourquoi l'enseignant n'a pas été sanctionné et moi non plus ». Il finit en expliquant que puisque l’académie « couvre », il en référerait au ministère. 

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis